Lagazette.fr

Publicité


0

Commentaire

Réagir
Imprimer

Développement économique

Pour le Lodévois et Larzac, « slowbiz » is possible

Publié le 08/11/2012 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

Située à une demi-heure de Montpellier, la communauté de communes des hauts cantons de l’Hérault mise sur sa singularité faite de ruralité, de haut débit et de desserte autoroutière pour attirer des entrepreneurs sensibles à la qualité de vie.

 

Références

Les visuels de la campagne économique du Lodévois et Larzac sont visibles sur le site Internet de l’intercommunalité

Si Montpellier agglomération a lancé mi-octobre 2012 sa nouvelle marque économique « Montpellier Unlimited » à grand renfort de publicités médias, la communauté de communes Lodévois et Larzac, sa voisine des hauts cantons de l’Hérault, a dans le même temps opté pour un tout autre positionnement, toujours dans la langue de Shakespeare : « Lodévois et Larzac, where slowbiz is possible ».
Traduction maison : « Là où il est possible d’entreprendre autrement. »

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L’intercommunalité de 28 communes et 14 000 habitants, qui a fait appel à l’agence de communication héraultaise Anagram, s’adresse aux « allergiques au tout béton » et aux « chefs d’entreprises stressés » dans une série de messages décalés.
Comme celui-ci : « Malgré les embouteillages, vous ne serez jamais qu’à 15 minutes de votre bureau ». L’image associée montre un troupeau de brebis dans les rues d’un village…

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lodève, le bourg-centre de l’intercommunalité, est une porte d’entrée du territoire « Causses et Cévennes », inscrit depuis 2011 au patrimoine mondial de l’Unesco pour son agro-pastoralisme méditerranéen.
« Nous souhaitions affirmer notre différence par rapport au marketing territorial classique, notre singularité, argumente Françoise Pasquier, responsable du service développement économique de la communauté de communes. Nous cherchons des dirigeants, qui font un choix de vie, avec une vraie envie de porter un projet de développement. Ici aussi, il y a des ‘pépites’. »

Choix de vie - Si les messages vantent « un mode de vie calme », l’intercommunalité n’oublie pas de mettre en avant des atouts concrets : l’autoroute A75 qui relie Montpellier (via l’A750) à Clermont-Ferrand et Paris, des équipements publics, d’éducation (le lycée va passer de 400 à 1 100 élèves à la rentrée 2013), de santé et de culture.

Côté économie, le Lodévois et Larzac dispose d’une pépinière-hôtel d’entreprises dotée de la fibre optique (dans l’ancienne école d’un village) et de quatre zones d’activités et notamment d’un « parc régional d’activités économiques » disposant du très haut débit, mis en place avec la région Languedoc-Roussillon au bord de l’A75.

Sortir des traditionnels dépliants - Côté supports de communication, l’intercommunalité a choisi la… carte postale. « Nous voulions sortir des traditionnels dépliants. »

Au verso des visuels, dont la diffusion sera assurée « à travers les prescripteurs, comme les banquiers, les experts-comptables », une invitation à venir retirer une clé USB auprès du service économique.

Celui-ci remettra en rendez-vous une clé garnie des documents personnalisés en fonction du besoin précis de l’interlocuteur (entreprise, commerçant, artisan, profession libérale…).

« L’idée était aussi de sortir du papier, rapidement obsolète. Cette campagne a au final un coût très raisonnable, sourit la responsable économique, d’environ 3 000 euros. »

Haut de page

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Mots-clés

Thèmes abordés Communication - marketingEconomie

Régions Languedoc-Roussillon