Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gouvernement

Les associations inquiètes de ne pas avoir de ministère de référence

Publié le 21/05/2007 • Par La Rédaction • dans : France

La Conférence permanente des coordinations associatives (CPCA) s’est dite inquiète, le 18 mai, de voir qu’aucun ministre du gouvernement de François Fillon ne compte, parmi ses attributions, la « vie associative ».
Parmi les 15 ministres et 4 secrétaires d’Etat nommés le 18 mai, « aucun ne porte la mention vie associative, qui, de fait, disparaît de l’organisation administrative », déplore la CPCA, laquelle regroupe 16 coordinations d’associations, comme l’Unaf (familles), l’Uniopss (action sociale et santé), l’Unadel (développement des territoires) ou le Cnosf (sport), soit près de 400 000 associations.
Dans le précédent gouvernement, Jean-François Lamour était en charge de ce secteur, avec le titre de ministre de la Jeunesse, des sports et de la vie associative.
Elle « s’interroge sur le ministère de référence pour ce secteur qui porte des contributions décisives pour les futures réformes de l’emploi, de la solidarité active, de la cohésion sociale, des politiques d’éducation, d’environnement, etc. ».
Le secteur associatif représente « un million d’associations en activité, 20 millions d’adhérents, 12 millions de bénévoles et plus de 1,6 million de salariés, pour un budget de 60 milliards d’euros », rappelle la CPCA, qui « demande donc qu’une clarification rapide soit faite sur le rattachement de référence du secteur associatif au sein du gouvernement ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les associations inquiètes de ne pas avoir de ministère de référence

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X