Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gouvernement

Deux associations regrettent l’absence d’un ministère dédié aux personnes âgées

Publié le 21/05/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Deux associations représentant les personnes âgées et les maisons de retraites, l’AD-PA (ex Adhepa) et la Fnapaef, ont regretté, le 18 mai, l’absence d’un ministère chargé des Personnes âgées et des personnes handicapées dans le gouvernement de François Fillon. « Aucun ministre n’a en charge les personnes âgées et les personnes handicapées », s’inquiètent, dans un communiqué, l’AD-PA (directeurs de maisons de retraite) et la Fnapaef (personnes âgées résidant en maisons de retraite et leurs familles), qui s’expriment d’une même voix au sein de l’association Avvec (Association vivre et vieillir ensemble en citoyens).
« Alors qu’Hubert Falco [secrétaire d’Etat, puis ministre délégué aux Personnes âgées de 2002 à 2004, ndlr], puis Philippe Bas [ministre délégué à la Sécurité sociale, aux personnes âgées, personnes handicapées et à la famille depuis 2005, puis ministre de la Santé et des solidarités, ndlr] étaient ministres dans les deux précédents gouvernements, l’Avvec considère ce recul comme une erreur à corriger très rapidement ».
« Le nombre des plus de 85 ans va doubler dans les dix ans et le Président devra agir pour rattraper trente ans de retard français dans le secteur », soulignent les deux associations, qui rappellent leur demande d' »une Conférence nationale pour les personnes âgées fragilisées, dès la rentrée ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Deux associations regrettent l’absence d’un ministère dédié aux personnes âgées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X