Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

La Fnath réclame un financement pérenne pour la dépendance

Publié le 22/05/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Association regroupant des « accidentés de la vie »,la Fnath a demandé le 21 mai au gouvernement de « réformer en profondeur » la politique de prise en charge de la dépendance, qui « ne peut se limiter au maintien du jour férié travaillé ».

Même si la journée de « Solidarité a permis de dégager des moyens nouveaux, « tous les acteurs s’accordent sur son insuffisance à répondre véritablement à l’ensemble des besoins de financement », sans compter, affirme l’association, « le caractère stigmatisant » de la mesure et son côté « charité publique ».

Le ministre du Travail, des relations sociales et de la solidarité, Xavier Bertrand, a annoncé le 22 mai « qu’en aucun cas le principe (du lundi de Pentecôte travaillé) ne sera remis en cause ».

La Fnath attend que soit concrétisé l' »engagement » de Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle de créer une cinquième branche de la protection sociale « dotée de ressources spécifiques ». Selon l’association, cette nouvelle branche devra prendre en charge les dépenses liées à la dépendance des personnes âgées, mais aussi à la perte d’autonomie des personnes handicapées.
Elle « devra mettre à contribution de manière équitable toutes les catégories sociales, actifs et inactifs, et tous les revenus – y compris du capital et du patrimoine – et non seulement les salariés, ce que le lundi de Pentecôte travaillé ne permet pas ».
Travaillée mais non rémunérée, cette journée permet de dégager quelque 2 milliards d’euros par an pour aider au financement de mesures en faveur des personnes dépendantes, âgées ou handicapées.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Fnath réclame un financement pérenne pour la dépendance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X