Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Opinion

Les réactions au dossier « Statistiques de la délinquance »

Publié le 08/10/2012 • Par La Rédaction • dans : Actu experts prévention sécurité

Suite à la publication de notre dossier "Délinquance : mieux la connaître pour mieux la combattre", Christophe Soullez, directeur de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a adressé le 31 octobre à la rédaction un courrier pour réagir aux "mensonges" proférés, selon lui, par plusieurs chercheurs dans notre article. Dans la foulée, Renée Zauberman, du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) a tenu à lui répondre. Nous publions intégralement leurs échanges.

Christophe Soullez

Directeur de l'ONDRP

Cet article fait partie du dossier

Délinquance: mieux la chiffrer pour mieux la combattre

« Une nouvelle fois, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) fait l’objet de dénigrements de la part de deux chercheurs, Philippe Robert, directeur de recherches honoraire, et la chargée de recherches, Renée Zauberman, du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP).

C’est un comportement récurrent qui s’appuie, comme d’habitude, sur des propos mensongers.

En effet contrairement à ce qui est indiqué par Philippe Robert, l’un des apports majeurs de l’Observatoire est sa grille de lecture de l’état 4001, l’outil d’enregistrement des faits constatés par la police et la gendarmerie. Conçue dès 2004, date de création de l’OND, elle comprend, à titre principal, trois indicateurs regroupant les infractions par ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les réactions au dossier « Statistiques de la délinquance »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X