Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Eric Woerth confirme aux syndicats l’objectif de réduction des effectifs de fonctionnaires

Publié le 31/05/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le ministre du Budget et de la Fonction publique, Eric Woerth a récemment réaffirmé à des syndicats de fonctionnaires, dans l’expectative, la volonté du gouvernement de ne remplacer qu’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.
Eric Woerth, qui a déjà eu des réunions bilatérales avec six des huit organisations syndicales (FSU, CGT, FO, CFE-CGC, CFDT, UNSA), devait encore rencontrer le 31 mai l’Union syndicale Solidaires Fonctions publiques, avant de terminer ses consultations le 5 juin avec la CFTC.
Les syndicats restent d’autant plus méfiants que, selon le solde budgétaire 2006, les effectifs des fonctionnaires ont déjà été amputés de 9.500 emplois, contre 5.430 initialement programmés l’année dernière.
Et 15.000 suppressions d’emplois sont d’ores et déjà inscrites dans le projet de loi de Finances 2007.
Le ministre a confirmé aux syndicats la volonté du gouvernement de supprimer entre 30.000 et 35.000 emplois par an, sur les quelques 5 millions de fonctionnaires.
Il a aussi rappelé que sa marge de manoeuvre concernant les salaires passerait par les économies générées par les réductions d’effectifs, dont la moitié serait redistribuée aux fonctionnaires.
La CGT lui a « immédiatement dit son désaccord avec l’une et l’autre de ces deux dispositions », a expliqué son secrétaire général Jean-Marc Canon.
Gérard Noguès (FO) se demande de son côté comment le gouvernement compte tenir « son objectif de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux », Eric Woerth n’ayant rien précisé sur les secteurs touchés et dans quelles proportions.
Pour Eric Fritsch (CFDT), le service public doit être « en capacité de relever tous les défis, dont celui du renouvellement des générations ». « Nous avons des exigences qualitatives et quantitatives », a-t-il souligné.
Face à Gérard Aschieri (FSU), qui craint « une prise en compte exclusivement comptable au lieu d’une prise en compte par les besoins », Eric Woerth a cependant précisé que la règle ne s’appliquerait « pas de manière uniforme ».
Il a aussi annoncé son intention d’ouvrir un « round de discussions » avec les syndicats de fonctionnaires sur trois sujets : le pouvoir d’achat, les valeurs et missions du service public, et la rénovation du dialogue social.
A ce propos, il a aussi plaidé « à titre personnel » pour un accès plus large des fonctionnaires aux heures supplémentaires.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Eric Woerth confirme aux syndicats l’objectif de réduction des effectifs de fonctionnaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X