En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

0

Commentaire

Réagir
Imprimer

Marchés publics

Un responsable de la CGPME proposé comme médiateur aux marchés publics

Publié le 24/10/2012 • Par avec l'AFP • dans : Actu juridique, France

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

Le gouvernement va proposer de nommer un responsable de l'organisation patronale CGPME au poste de médiateur aux marchés publics chargé de fluidifier les relations entre PME et donneurs d'ordre, a-t-il annoncé mercredi 24 octobre.

 

Jean-Lou Blachier, président de la CGPME 93 et vice-président de la confédération, sera proposé à ce poste par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et la ministre des PME Fleur Pellerin, selon un communiqué commun.

Nommé par le président de la République, ce médiateur devra notamment « jouer un rôle de facilitateur des relations entre les PME et les donneurs d’ordres publics en portant une attention soutenue au respect des délais de paiement pratiqués lors de l’exécution des commandes publiques », et « recommander des améliorations concrètes dans les pratiques des acheteurs publics », selon le communiqué.

Des recours devant le médiateur - Mme Pellerin avait annoncé le 9 octobre la création d’un tel poste. Elle avait précisé à cette occasion qu’il serait possible de présenter des recours auprès du médiateur. « On pourra faire appel à lui lorsqu’on aura un problème dans sa relation avec l’administration dans le cadre d’appels d’offres, quand on estime qu’on a été rejeté à tort », avait-elle dit.

Par ailleurs, les ministres vont proposer qu’un responsable de la SNCF, Pierre Pelouzer, directeur des achats, soit nommé à la tête de la mission inter-entreprise, en remplacement de Jean-Claude Volot.
Il aura pour mission d’offrir « un recours gratuit et confidentiel en médiation à toute entreprise s’estimant victime de pratiques abusives, de la part de leur client ou de leur fournisseur » et « favoriser l’émergence d’écosystèmes économiques performants en améliorant durablement l’équilibre des relations inter-entreprises sur le territoire national ainsi que l’environnement juridique et administratif des PME », selon le communiqué.

Haut de page

Cet article est en relation avec

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Une réforme européenne des filières REP: indispensable mais pas simple !

Pour le compte de la Commission européenne, le cabinet Bio by Deloitte a réalisé une étude sur les filières de responsabilité élargie du producteur (REP). Elle montre la nécessité d'une harmonisation, qui passe par une définition plus précise du dispositif ...

Recul inédit en 30 ans de l'investissement des collectivités territoriales

Année électorale oblige, les investissements des collectivités territoriales seront en repli en 2014. Néanmoins, c’est l’ampleur de ce phénomène qui interpelle puisqu’avec une baisse de 7,4 % sur un an, selon La Banque Postale, ce repli sera l’un des plus ...

Mission Blazy : 60 propositions pour « repenser la politique de sécurité publique »

Le président de la mission parlementaire sur la lutte contre l’insécurité, Jean-Pierre Blazy, a présenté le 22 octobre 2014 une série de propositions tous azimuts concernant aussi bien le rôle du maire dans la prévention de la délinquance, la modernisation ...

Baromètre Bien-être au travail 2014 : le malaise croissant des fonctionnaires territoriaux

Pour la troisième année, le baromètre « Bien-être au travail » réalisé par « La Gazette » et le cabinet conseil CaTTalyse, avec le soutien d’Intériale mutuelle, vient donner une image inédite de l’état d’esprit des fonctionnaires territoriaux dans ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques Commande publiqueEconomie

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.