Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Un 2ème centre municipal de santé ouvre dans la Sarthe pour lutter contre la désertification médicale

Démographie médicale

Un 2ème centre municipal de santé ouvre dans la Sarthe pour lutter contre la désertification médicale

Publié le 19/10/2012 • Par Jacques Le Brigand • dans : Régions

Connerré ouvrira dans quelques semaines un centre municipal de santé. Face à la menace du « désert médical », la commune sarthoise (3 000 habitants) imite sa voisine de La Ferté-Bernard en 2011, la première en France à avoir pris une telle initiative.

Un médecin et un dentiste recevront à compter du 15 novembre les patients dans des locaux flambant neufs aménagés dans l’ancienne caserne de pompiers. Connerré a choisi cette solution pour pérenniser l’accès aux soins primaires.
La municipalité tire la leçon du déménagement, il y a deux ans, de deux des trois médecins locaux sans pouvoir assurer leur remplacement. Annonces dans la presse spécialisée, contacts avec les facultés de médecine et le Conseil de l’ordre, mise en alerte de différents réseaux : ce n’est qu’au bout de plusieurs mois d’efforts que les élus parviendront finalement à convaincre un praticien roumain de s’installer. « Mais cela ne fait que deux médecins, c’est insuffisant, souligne le maire (PS) Christophe Chaudun. D’autant que d’ici à 5 ans, la plupart de ceux établis dans un rayon de 8 kilomètres, soit un bassin de vie de 10 000 habitants, seront partis à la retraite. Et nous ne disposons aujourd’hui que d’un seul dentiste qui assure des consultations 3 demi-journées par semaine. »

Pas le prototype de la commune rurale isolée – Connerré est pourtant loin d’être le prototype de la commune rurale isolée et en voie de désertification. Sa population croît depuis vingt ans et la métropole du Mans n’est distante que d’une vingtaine de kilomètres. Une maison de santé pluridisciplinaire aurait pu constituer une alternative mais la solution a vite été abandonnée en raison de la faible mobilisation des intéressés et de la lourdeur de la procédure : son ouverture « aurait pris au moins cinq ans et nécessitait un territoire élargi », indique Christophe Chaudun.

Le budget prévisionnel table sur une dépense moyenne annuelle par professionnel de 140 000 euros comprenant les salaires et cotisations -la grille de la fonction publique hospitalière sert de référence-, un secrétariat, les déplacements et les différents frais de fonctionnement. Les locaux qui appartiennent à la collectivité seront loués gracieusement. Les recettes tirées des consultations, une vingtaine au minimum par jour, doivent équilibrer les comptes. Un scénario qui s’appuie sur l’expérience de La Ferté-Bernard (9 500 habitants).

« Après un an de fonctionnement, c’est un succès, estime son maire (UMP), Jean-Carles Grelier. Les recettes couvrent nos dépenses. » La Ferté-Bernard rémunère deux médecins qui ont fait le choix, l’un à 52 ans, l’autre à 40 ans, d’abandonner leur statut de libéral. Ils participent par ailleurs au système de garde départemental. Un troisième recrutement est en cours. Un ou plusieurs dentistes devraient les rejoindre à brève échéance. « Nous en avons 5 actuellement mais il faut attendre près de 3 mois pour obtenir un rendez-vous. Et ils s’inquiètent des départs à la retraite programmés de plusieurs d’entre eux. » La formule semble séduire : 17 présidents de conseil général et plus de 200 maires se sont déjà rapprochés de Jean-Carles Grelier pour bénéficier de ses conseils.

Éclairage – L’Hexagone compte moins d’une dizaine de centres municipaux de santé créés sur le modèle de La Ferté-Bernard. Et une quinzaine de nouveaux projets sont en cours, selon Eric May, président de l’Union syndicale des médecins de centres de santé et directeur de celui de Malakoff (Hauts-de-Seine). Régulièrement sollicité par des élus, le médecin résume la situation : « Généralement, ils commencent par proposer aux praticiens libéraux des aides à l’installation sans beaucoup de succès. Ils étudient alors un projet de maison de santé multidisciplinaire, toujours sous le mode libéral, mais se heurtent là encore à de nombreux échecs. Et, ô surprise, on se rend compte que leur volonté politique séduit des candidats. Exercer dans de tels centres de santé ne signifie pas qu’on s’investit moins dans son métier mais on bénéficie d’un cadre de travail normal, c’est-à-dire 35 heures hebdomadaires au lieu de 50 ou 60 heures, propice à une amélioration des soins et de la prévention. »

1500 centres de santé en France

Au total, il existe en France près de 1 500 centres de santé qui se classent dans différentes catégories : 

  • Presque la moitié est constituée de centres de soins infirmiers à statuts associatifs.
  • S’y ajoutent des centres dentaires, souvent mutualistes (400 à 500), 
  • et des centres polyvalents dont les nouveaux centres municipaux de santé, descendants des anciens dispensaires créés après 1945.

Eric May dénonce le « silence assourdissant de l’Etat » sur ce mouvement. « C’est un modèle viable et efficace. L’Etat doit donner les moyens aux collectivités, aux associations et aux hôpitaux les moyens de garantir l’offre aux soins primaires. »

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un 2ème centre municipal de santé ouvre dans la Sarthe pour lutter contre la désertification médicale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X