Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

élections

Les députés et l’UMP s’invitent aux travaux de la commission « Jospin »

Publié le 18/10/2012 • Par Xavier Brivet • dans : France • Source : Courrier des maires.fr

Alors que le président de la Commission sur la rénovation de la vie publique faisait un point d'étape sur le non-cumul des mandats et les parrainages le 9 octobre 2012, la commission des Lois de l'Assemblée nationale rendait public un rapport sur ses sujets. De son côté, la "contre-commission Jospin" de l'UMP, présidée par Christian Jacob, a déposé une proposition de loi.

Lionel Jospin a plaidé pour une limitation « étroite » du cumul des mandats et proposé des pistes de réforme du système des parrainages pour l’élection présidentielle, lors d’un point d’étape sur les travaux de la commission.
Réunie à neuf reprises depuis le 4 septembre, celle-ci va rédiger et adopter ses propositions, remises en novembre au chef de l’Etat.

S’agissant du cumul, « nous n’envisageons pas d’opérer de distinction entre députés et sénateurs », a précisé Lionel Jospin. « Il n’est pas certain que le degré d’étroitesse (du non-cumul) soit le même pour les ministres et les parlementaires », a-t-il ajouté.
Concernant les parrainages, « l’option d’un parrainage citoyen est sur la table, mais il peut aussi y avoir une option mixte, dans laquelle les partis peuvent jouer un rôle « , a expliqué l’ancien Premier ministre.

Des clivages importants – La commission « Jospin » a fait l’objet de critiques à droite comme à gauche. Soucieuse de participer à « un processus de réforme qui concerne directement la relation entre les élus et les citoyens », la commission des Lois de l’Assemblée nationale, présidée par Jean-Jacques Urvoas, député (SRC) du Finistère, a ainsi déposé, le 9 octobre, un rapport d’information « portant contribution au débat sur la rénovation de la vie publique ».

Ses réflexions montrent notamment de forts clivages sur le non-cumul des mandats ou sur la nécessité de réformer le système de parrainages pour l’élection présidentielle.
Elles feront l’objet d’autres auditions et communications.

L’offensive de l’opposition – De son côté, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Christian Jacob, a constitué, le 18 septembre, une « contre-commission Jospin » pour ne pas laisser ce débat « caché dans une arrière-salle » et proposer des auditions publiques, dont celle de l’ex-Premier ministre », s’il le souhaite ».

Présidée par Jean-Luc Warsmann (ancien président de la commission des lois), cette « contre-commission » rassemble entre 80 et 90 parlementaires.
Trois députés UMP – Bruno Le Maire, Bernard Accoyer et Bernard Brochand – ont d’ores et déjà déposé, le 1er octobre, une proposition de loi organique sur la modernisation de la vie publique.

Obligation de démission de la fonction publique – Ce texte propose :

  • « une interdiction du cumul entre la fonction parlementaire, député ou sénateur, et la présidence d’un exécutif local de plus de 3 500 habitants »,
  • une limitation « à trois » du nombre de mandats nationaux successifs au sein de la même chambre parlementaire,
  • « une réduction du nombre de députés à 450 et du nombre de sénateurs à 250 »
  • et « une obligation de démission de la fonction publique en cas d’élection comme député ou sénateur ».

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les députés et l’UMP s’invitent aux travaux de la commission « Jospin »

Votre e-mail ne sera pas publié

Provencal83

19/10/2012 04h42

Bien qu’élu UMP, j’approuve sans réserve les propositions relatives au non cumul des mandats.
Il faut à tout prix que le gouvernement, pour une fois, tienne bon le cap qu’ils’est fixé.
C’est à ce prix que la politique de notre pays retrouvera son lustre et sa crédibilité.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X