En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[opinion] social

Faut-il tuer l’Etat-département providence ?

Publié le • Par • dans : France, Opinions

0

Commentaire

Réagir

Laurence Quinaut, DGS du conseil général d’Ille-et-Vilaine, Véronique Robitaillie, DGS du conseil général des Côtes-d’Armor, Didier Bacqueville, DGS du conseil général du Gard, et Denis Vallance, DGS du conseil général de Meurthe-et-Moselle

 

En cette période de limitation de la dépense publique, les débats visent légitimement de plus en plus la pertinence et l’efficience de l’action sociale, et notamment celle portée par les départements, chefs de file.

Derrière ces débats, une question centrale : le système social inventé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale est-il encore apte à répondre aux défis de l’avenir en matière de solidarités ? Avec trente de nos collègues DGS de départements, nous proposons de refonder notre système social plutôt que le démanteler.

En articulant trois axes complémentaires :

  1. le maintien de la garantie de droits universels (notamment APA, PCH et RSA) financés intégralement par la solidarité nationale,
  2. la mobilisation maximale des capacités et ressources des usagers au service de leur propre parcours individuel,
  3. et la mobilisation des solidarités de proximité en complément des interventions sociales spécialisées.

Cela nécessite que chaque catégorie d’acteurs interroge courageusement sa place et ses méthodes :

  • les élus en inscrivant la solidarité dans chaque politique publique ;
  • les directions générales en instituant un management plus à l’écoute des préoccupations de solidarités ;
  • les cadres du social en jouant à part entière leur rôle de relais des stratégies départementales et en investissant résolument le champ du management ;
  • les agents en optant délibérément pour une action sociale plus orientée vers la mobilisation des usagers et celle de leur environnement ;
  • les partenaires en prenant leur part dans la construction des solidarités ;
  • les citoyens en redonnant toute sa place à la solidarité d’engagement.

Passer du prototype à la série - Bien sûr, ces dynamiques sont parfois déjà à l’œuvre sur le terrain. Mais l’enjeu est aujourd’hui de « passer du prototype à la série ».
Pour cela, il faudra des élus locaux mobilisés, des cadres de collectivité préparés à animer autant qu’à gérer et des intervenants sociaux formés à l’analyse globale de l’environnement des personnes autant qu’à l’accompagnement individuel.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

L’adoption définitive de la loi «biodiversité» reportée à juillet

Le projet de loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages s’enfonce dans un nouveau tunnel parlementaire : la commission mixte paritaire du 25 mai n’ayant pu surmonter les divergences entre le Sénat et l’Assemblée, le texte repassera ...

Angers, Maine-et-Loire

Gestion du patrimoine : le Maine-et-Loire devrait vendre pour 30 millions d'euros en 6 ans

Confrontée à une situation financière « préoccupante », le département du Maine-et-Loire a engagé depuis 2013 une gestion active de son patrimoine immobilier. Après avoir réalisé un inventaire, la collectivité cède pour environ 5 millions d'euros par an et ...

Les maires et l’Etat main dans la main pour prévenir la radicalisation

Les élus locaux et les agents territoriaux sont appelés à devenir des « acteurs à part entière » de la nouvelle politique publique de prévention de la radicalisation. Un nouveau plan d’action et une convention signée le 19 mai entre le gouvernement et ...

Temps de travail : le rapport qui pourrait fâcher les fonctionnaires

Les 34 propositions du rapport Laurent ont finalement été rendues publiques jeudi 26 mai. Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, les a réceptionnées en lieu et place du Premier ministre, Manuel Valls, qui a préféré se désister en plein conflit sur ...

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.