Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

La Compagnie des transports strasbourgeois choisit la SNCF plutôt que Véolia-Transdev

Publié le 18/10/2012 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Confrontée à de nouveaux défis auquel le tram seul ne pourra répondre, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) a décidé de changer de partenaire technique, à l’issue de l’appel d’offre lancé en juin 2012.

Au-delà de la dimension locale, le choix de l’opérateur strasbourgeois est observé de près, en raison de la personnalité du président de la CTS, Roland Ries, sénateur maire de Strasbourg et président du GART.
A plusieurs reprises, il avait marqué ses distances face au rapprochement Transdev-Véolia, en relation avec la CTS depuis le début des années 90.
La décision prise par le conseil d’administration de la CTS, vendredi 12 octobre 2012, de confier le nouveau partenariat technique à deux filiales de la SNCF – SCNF partenariat et Kéolis – n’est pas une surprise.

«SNCF partenariat apportera sa maîtrise du ferroviaire et son apport potentiel à la desserte des grandes agglomérations», a souligné le conseil d’administration dans sa décision. L’agglomération de Strasbourg est traversée de nombreuses lignes de chemin de fer aujourd’hui très peu utilisées pour la desserte locale, alors qu’elle bénéficie de plusieurs points d’intermodalité tram-train-vélo-covoiturage, une exception en France.

Retour en grâce de la SNCF – Par ailleurs, Kéolis devra faire bénéficier la CTS d’échanges avec les autres grands réseaux qu’il exploite (Lyon, Lille, Bordeaux, Rennes, etc.), qui sont confrontés aux mêmes difficultés et enjeux que Strasbourg.
Selon le maire de Strasbourg, les perspectives de croissance de la clientèle du réseau de la CTS s’élèvent à 50 % à l’horizon 2025, sur la base des projets en cours. « Seule une conception plus affirmée et innovante de l’intermodalité reposant notamment sur le ferroviaire lourd permettra d’atteindre cet objectif », considère Roland Ries.

En l’état, malgré l’augmentation constante des transports en commun – avec une offre TER qui va continuer de croître grâce aux investissements de la région, qui y consacre près d’un quart de son budget – et les nombreux projets de développement dans la CUS et la M2A, l’intermodalité demeure une idée en devenir.

Prestations pour 230 millions d’euros par an – Le projet de « carte orange » régionale ou de création d’une autorité organisatrice des transports restent à l’état de projet lointain et Strasbourg conserve le souvenir des difficiles relations entre la SNCF et la Communauté urbaine lors de la création du réseau de tram, qui ont notamment conduit à des solutions complexes pour les relations train-tram à la gare centrale.
Le choix de la collaboration entre la CTS et la SNCF marque l’enterrement de la hache de guerre : les prestations, pour un montant annuel de 230 millions d’euros consistent en des formations de personnels de la CTS ainsi qu’un appui en matière d’innovation et bien au-delà, donnent un signal de confiance du président du GART à l’opérateur historique du ferroviaire en France comme une solution complémentaire aux problèmes de transports urbains.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La Compagnie des transports strasbourgeois choisit la SNCF plutôt que Véolia-Transdev

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X