Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Ile-de-France. Avis défavorable du conseil général des Hauts-de-Seine sur le projet de SDRIF

Publié le 02/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le conseil général des Hauts-de-Seine (CG 92) a fait savoir dans un communiqué du 29 juin que son assemblée départementale a prononcé, le même jour, un avis défavorable sur le projet de Schéma directeur établi par le conseil régional d’Ile-de-France (SDRIF). Le département demande en outre à la région de ne pas émettre d’avis défavorable sur les opérations d’intérêt national.
S’agissant de la gouvernance du SDRIF, le département exprime sa ferme opposition à l’ensemble des réformes législatives souhaitées par la région Ile-de-France. «Celles-ci lui assureraient, par rapport aux autres collectivités territoriales, une position dominante, en contradiction avec l’équilibre actuel de la décentralisation», estime le conseil général.
En matière d’habitat, le CG 92 considère que les orientations fixées par le projet de SDRIF reposent sur une base irréaliste. Selon lui, il s’agirait d’augmenter de 83% les mises en chantier annuelles sur la période 2001-2006, alors qu’il rappelle s’être fixé une progression de 40 %.
Le département fait aussi valoir que le rejet du plan « renouveau de La Défense » n’est pas de nature à favoriser le développement du territoire départemental. Par ailleurs, la stagnation du taux d’emploi envisagée par le projet de SDRIF pour les Hauts-de-Seine à l’horizon 2030 est une option inacceptable, selon le département qui note que de fortes divergences apparaissent aussi sur les projets routiers.
Il existe cependant un élément de consensus, reconnaît le département des Hauts-de-Seine : la priorité accordée au déploiement du réseau de transports en commun.
L’Assemblée demande donc la modification du projet de SDRIF. Pour en savoir plus, retrouvez l’ensemble du dossier du SDRIF.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Avis défavorable du conseil général des Hauts-de-Seine sur le projet de SDRIF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X