Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Michèle Alliot-Marie en faveur d’une « police localisée »

Publié le 03/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie s’est prononcé le 2 juillet à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) en faveur d’une « police localisée » à l’issue d’une « réunion de cohésion » consacrée à la sécurité dans le département.
Pour la première « réunion de cohésion » en Seine-Saint-Denis, Michèle Alliot-Marie a rencontré le 2 juillet durant plus de deux heures des élus locaux, des responsables d’associations et des gens « du terrain », qui lui ont exposé leurs difficultés.
Elle a réagi après que deux des participants, le maire (UMP) de Montfermeil et une jeune femme responsable d’un bailleur de société HLM, eurent réclamé le retour de la « police de proximité, initiée par le gouvernement de Lionel Jospin et progressivement abandonnée en 2002 par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy.
« Il s’agit plus de ce que j’appelle une police localisée, une police qui connaît les principaux responsables » et, pour cela, « il faut être là depuis un certain temps, sur une zone géographique qu’on connaît », a-t-elle précisé.
Elle a rappelé avoir « toujours dénoncé (qu’il s’agissait) d’une police de proximité qui consiste à faire autre chose que de faire le travail de police, par exemple jouer au foot avec les jeunes ».
Or, chacun doit être dans le cadre de ses responsabilités », a-t-elle jugé, « c’est ce qui a été dit au cours de cette réunion », a-t-elle poursuivi.
De même, elle a estimé qu’avait aussi été exprimé « le souhait que soit mise en place (une) véritable chaîne de la sécurité (car) c’est avec l’action de tous que nous trouverons les bonnes solutions: une action qui commence par la prévention (jusqu’à) la réinsertion ».
Des responsables du collectif AC le feu ont regretté que les policiers ne se soient pas exprimés. « On était là à parler du rapport police-citoyens-jeunes et les premiers concernés n’ont pas pris la parole, n’ont pas exprimé leur ressenti alors qu’on leur tendait une perche, c’est dommage », a ainsi constaté Fatima Henry.
A cet égard Michèle Alliot-Marie a annoncé la tenue de « plusieurs autres réunions (de ce type) dans d’autres villes du département, probablement trois ou quatre (avec) d’autres ministres du gouvernement »
C’est ce que souhaitait un autre membre du collectif, Jillali Mekki, qui venait de lui dire que le problème était « surtout celui de l’insécurité sociale » et que « pour aller chercher le problème au fond, il faudrait qu’il y ait d’autres ministères autour de la table ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Michèle Alliot-Marie en faveur d’une « police localisée »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X