Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Languedoc-Roussillon. Controverse sur les panneaux routiers indiquant la source Perrier

Publié le 03/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

L’idée caressée par Nestlé de faire changer les panneaux routiers indiquant son usine Perrier à Vergèze (Gard) en supprimant toute référence à la source Perrier a suscité l’inquiétude des syndicats qui craignent à terme une délocalisation de la production de cette eau gazeuse.
Le maire de Vergèze, René Balana (SE), s’est dit le 3 juillet « surpris » que Nestlé souhaite supprimer l’indication « Source Perrier » des panneaux de signalisation alors qu’une bataille juridique est toujours en cours au sujet de l’appellation officielle de la source.
« On dirait que Nestlé a honte du nom source Perrier », a-t-il déclaré.
Le 25 octobre 2006, le conseil municipal de Vergèze avait baptisé officiellement la source d’où jaillit l’eau pétillante « Source Perrier-Les Bouillens » afin d’éviter toute « tentative de délocalisation ». Nestlé avait attaqué la décision municipale mais le juge des référés avait estimé que cette appellation pouvait être conservée jusqu’au jugement sur le fond, à une date encore indéterminée.
« La signalétique de la source Perrier ne doit pas être modifiée jusqu’à la décision juridique, à mon sens », a estimé René Balana.
De son côté, la direction de Nestlé Waters France s’est étonnée de cette polémique.
« Il n’y a pas de malice à chercher », a déclaré le directeur des affaires extérieures de Nestlé Waters France, Pierre-Alexandre Teulié. Selon lui, le groupe a demandé à la Direction départementale de l’équipement (DDE) combien il coûterait de changer les panneaux pour éviter « des problèmes avec les chauffeurs étrangers qui évidemment quand ils sont bulgares, roumains ou polonais ont tendance à chercher Nestlé Waters Supply sud, comme sur leur bon de commande ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Controverse sur les panneaux routiers indiquant la source Perrier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X