Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Pour faire des économies, un suivi des consommations et une maîtrise de l’énergie sont plus efficaces que la mise en concurrence, selon Amorce

Energie

Pour faire des économies, un suivi des consommations et une maîtrise de l’énergie sont plus efficaces que la mise en concurrence, selon Amorce

Publié le 04/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

A l’heure de l’ouverture des marchés de l’énergie, Amorce, association regroupant 276 collectivités et 121 professionnels, informe, dans un communiqué du 2 juillet, qu’elle a récemment mené une enquête auprès de plusieurs villes (Marseille, Lorient, Caen, Limoges, etc.) et syndicats d’énergies ayant lancé des appels d’offres d’achat d’énergie ces dernières années.
«Cette enquête montre que la mise en concurrence peut déboucher sur des niveaux de prix variant entre – 5% et + 50%, par rapport au tarif réglementé», note Amorce. «Certains ont donc fait quelques économies, puisque seuls les appels d’offres faisant apparaître des tarifs inférieurs aux contrats existants ont été attribués», explique l’association. Toutefois, celle-ci estime que le meilleur moyen de réaliser de réelles économies est, plus que la mise en concurrence, d’assurer un bon suivi des consommations et de mener des actions de maîtrise de l’énergie.
Par ailleurs, Amorce rappelle qu’en vertu de la loi du 5 mars 2007 sur le droit au logement opposable, EDF continue de proposer à ses clients des tarifs régulés pour les nouveaux sites jusqu’en 2010. «Acheter de l’énergie sur le marché a donc été très consommateur de temps dans les services», constate Amorce, qui émet deux recommandations : dresser un état des lieux précis des consommations et demeurer vigilant sur le type de contrat de fourniture d’électricité proposé : régulé ou au prix du marché.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Pour faire des économies, un suivi des consommations et une maîtrise de l’énergie sont plus efficaces que la mise en concurrence, selon Amorce

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X