Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

Loi handicap : des effets qui se font attendre

Publié le 05/07/2007 • Par Hélène Girard • dans : France

« C’est une bonne loi, mais il faut qu’elle soit appliquée », a résumé le sénateur (UMP) des Pyrénées-Orientales, Paul Blanc, le 3 juillet, en présentant son rapport sur la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (1). Concernant la nouvelle prestation de compensation du handicap (PCH), il constate qu’elle reste « mal connue et mal comprise ». Au 31 décembre 2006, sur 70 000 dossiers de demande déposés, seules 11 500 prestations avaient été attribuées, et 7 700 effectivement versées. En matière d’emploi, le rapporteur juge les résultats encore « modestes ». Il dénonce avec sévérité le fonctionnement du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique : en 2006, onze dossiers ont été traités, alors que 52 millions d’euros ont été collectés. Une absence de résultats que Paul Blanc attribue au « manque de moyens humains et matériels », aux « querelles de personnes », et aux « dysfonctionnements administratifs et informatiques ».
Du côté des maisons départementales du handicap, le sénateur s’alarme des ratés en matière d’accueil et d’orientation des personnes handicapées dus à des équipes débordées. « L’objectif principal doit dorénavant être d’améliorer la qualité du service rendu aux usagers », prévient le sénateur, qui salue, en revanche, les progrès « très nets » observés en milieu scolaire pour intégrer les enfants handicapés (151 500 enfants scolarisés en 2005-2006 au lieu de 106 900 en 2003-2004), même si les auxiliaires de vie scolaire restent « en nombre insuffisant » et ne sont pas assez formés.
(1)Rapport d’information du Sénat n°359, réalisé au nom de la commission des affaires sociales.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Loi handicap : des effets qui se font attendre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X