Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gouvernement

Nicolas Sarkozy veut réduire la pauvreté en France d’au moins un tiers en cinq ans

Publié le 09/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le chef de l’Etat fixe l’objectif de réduire la pauvreté en France « d’au moins un tiers en cinq ans », dans une lettre de mission à Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, rendue publique le 9 juillet par l’Elysée.
Soulignant que « 7 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté, dont deux millions d’enfants », le chef de l’Etat estime que « c’est en nous donnant des objectifs chiffrés et des obligations de résultat que nous nous mobiliserons suffisamment pour réduire réellement la pauvreté (…) ».
« C’est pourquoi nous pensons que l’objectif de réduire d’au moins un tiers en cinq ans la pauvreté dans notre pays doit être l’objectif du gouvernement », ajoute-t-il dans cette lettre co-signée par le Premier ministre François Fillon.
Nicolas Sarkozy demande à l’ancien président d’Emmaüs France « d’impliquer, aux côtés de l’Etat, les partenaires sociaux, les collectivités territoriales et associations » pour atteindre cet objectif et de proposer « les indicateurs nécessaires ».
« Le coeur de votre mission sera de transformer en profondeur les minima sociaux et la prime pour l’emploi afin que le retour à l’emploi soit toujours plus rémunérateur que le maintien dans l’assistance, et que le travail donne à tous la garantie de sortir et d’être protégé de la pauvreté », indique la missive.
Martin Hirsch a été chargé de mettre en oeuvre sa proposition de revenu de solidarité active (RSA), dont l’expérimentation est prévue dans le projet de loi sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat (TEPA) examiné à partir de mardi par les députés.
« Nous souhaitons que le revenu de solidarité active soit créé à la fin de l’année 2008 et si possible avant », souligne Nicolas Sarkozy. « En fonction de l’évaluation de cette expérimentation, vous élaborerez le projet de loi nécessaire à la mise en place généralisée de cette politique de solidarité active contre la pauvreté ».
Le président de la République demande au haut commissaire de « simplifier le plus profondément possible le régime des contrats aidés » et, si nécessaire, de proposer « les aménagements utiles aux conditions d’attribution de l’ensemble des aides sociales et fiscales, des aides au logement et de la couverture maladie universelle ».
Martin Hirsch est également chargé de « veiller » à ce que la réforme de la formation professionnelle contribue à la lutte contre la pauvreté, et, en matière d’éducation, à ce que « les enfants pauvres (…) soient plus aidés que les autres pour réussir leur parcours scolaire ».
Rappelant que serait conduite « dès cet été, une révision générale des politiques publiques », Nicolas Sarkozy rappelle enfin que sera conduite « dès cet été, une révision générale des politiques publiques ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Nicolas Sarkozy veut réduire la pauvreté en France d’au moins un tiers en cinq ans

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X