Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Les collectivités territoriales appelées à participer à une nouvelle RGPP, conduite différemment

Réforme de l’état

Les collectivités territoriales appelées à participer à une nouvelle RGPP, conduite différemment

Publié le 26/09/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, France

Silhouettes sombres
Getty
Missionnées le 6 juillet 2012 par le Premier ministre pour expertiser la revue générale des politiques publiques, l’Inspection générale de l’administration, des finances et des affaires sociales ont rendu leur verdict - convenu - le 25 septembre.

Les syndicats de fonctionnaires doivent être satisfaits : le rapport sur le bilan de la RGPP et les conditions de réussite d’une nouvelle politique de réforme de l’Etat reprend en grande partie leurs griefs, face à une politique du chiffre – le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite – menée aveuglément sans réelle réflexion sur le sens de l’action publique.

Pas de réduction du nombre des missions de l’Etat – Ainsi les auteurs pointent les erreurs de la méthode choisie : une approche limitée à l’Etat, excluant les collectivités locales et les organismes de protection sociale, menée tambour battant par des consultants externes, ce qui a exclu la possibilité de concertation interne et externe, la recherche exclusive d’économies rapides, sans réflexion sur le sens de l’action publique…
Au final, « la RGPP n’a pratiquement pas conduit à réduire les missions de l’Etat. Leur nombre s’est même accru pendant la période concernée », notent les auteurs.

De plus, « la gestion des ressources humaines n’a pas été à la hauteur de l’enjeu. Les outils mis en place n’ont pas permis d’éviter l’aggravation des désajustements entre missions et effectifs ; les moyens mobilisés pour accompagner les restructurations ont été limités, à l’exception de quelques grosses opérations ; les retours catégoriels, au demeurant financés sans augmentation des enveloppes antérieures, n’ont pas été utilisés comme un levier d’accompagnement des réformes. »

Le rapport revient également sur les outils de modernisation que sont le logiciel Chorus pour la comptabilité de l’Etat, ou encore l’Opérateur national de paye, qui tardent à montrer leurs performances du fait des réductions d’effectifs réalisées en anticipation des gains de productivité attendus.

Associer davantage agents et collectivités – Les objectifs premiers de réflexion sur le rôle de l’Etat et de rationalisation de son action doivent donc, selon les auteurs, être conservés, en revanche la méthode doit radicalement changer.
Tout d’abord les réformes en cours doivent être menées à leur terme, il n’est pas question de stopper la RGPP en cours de route. Mais, première modification essentielle, les différents acteurs que sont les agents et les collectivités locales doivent être plus associés aux réformes, en amont et en aval.

Le pilotage de la RGPP pourrait rester interministériel, mais avec une participation plus forte de chaque ministère pour les missions qui le concernent. Le rapport préconise une plus grande association des agents à l’élaboration des réformes ainsi que l’amélioration de la gestion des ressources humaines, qui doit être un chantier prioritaire.
Enfin, la revue des politiques publiques doit être étendue aux collectivités territoriales et aux organismes de protection sociale.

Feuille de route par ministère le 1er octobre – Le 1er octobre prochain, chaque ministère recevra sa feuille de route « RGPP » durant le séminaire gouvernemental sur la modernisation de l’action publique.
Un test pour le gouvernement, attendu au tournant par les syndicats de fonctionnaires.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les collectivités territoriales appelées à participer à une nouvelle RGPP, conduite différemment

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X