Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Europe

Le rapport Pieck sur le Livre Vert de la Mer ne satisfait pas la CRPM

Publié le 12/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Europe

A l’occasion d’un séminaire sur «Les politiques maritimes et la globalisation» organisé par la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM) les 9 et 10 juillet qui a réuni des participants des cinq continents, le président de la CRPM, Claudio Martini a exprimé ses préoccupations au Commissaire Joe Borg à propos le rapport Pieck sur Livre Vert de la mer qui a été voté le 11 juillet à Strasbourg. «Le rapport réduit le rôle du Commissaire aux affaires maritimes, il n’envisage pas les régions comme actrices dans le cadre d’une politique maritime intégrée. Il exclue la possibilité d’intégrer la mer dans les discussions financières post-2013», a-t-il regretté. Le Commissaire s’est dit prêt à soutenir, à l’occasion de la plénière, des amendements présentés par les 50 députés des régions maritimes et qui partagent les mêmes inquiétudes que la CRPM.
La CRPM a par ailleurs rappelé dans un communiqué du 10 juillet qu’elle avait, lors de ce séminaire, «beaucoup insisté sur les aspects de la gouvernance multi-niveaux et de la subsidiarité». Michel Delebarre, président du comité des régions, a souligné cet aspect en rappelant l’importance du bassin maritime comme niveau de gouvernance infranational. «Le comité des régions propose une action nouvelle, consistant à créer une plateforme maritime européenne, dont la Commission et le comité des régions feraient partie, et qui pourrait constituer un cadre afin d’appuyer l’échange de bonnes pratiques européennes, nationales, régionales et locales», a-t-il suggéré. «Nous suggérons d’examiner la possibilité d’une révision du dispositif de financement de l’Union européenne, dans le sens d’un système simplifié unique qui rassemblerait toutes les questions maritimes au sein d’un fonds côtier et insulaire européen», a-t-il ajouté.
Après une année de consultation sur Livre vert de la Mer, le Commissaire européen Joe Borg a annoncé que la Commission européenne présentera une communication le 10 octobre prochain résumant la phase de consultation.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le rapport Pieck sur le Livre Vert de la Mer ne satisfait pas la CRPM

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X