Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Dix départements à sec en dépit du temps pluvieux

Publié le 12/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Dix départements touchés, la vigilance reste de mise sur le front de la sécheresse même si les pluies abondantes des dernières semaines ont permis de stabiliser la situation hydrologique, a indiqué le 12 juillet le ministère de l’Ecologie.
A ce jour, 10 départements, situés principalement en Ile-de-France et en Provence Alpes Cote d’Azur (Paca), sont concernés par au moins un arrêté préfectoral limitant certains usages de l’eau (arrosage des pelouses, lavage des voitures etc…), a précisé la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet à l’issue d’une réunion du comité Sécheresse.
Il s’agit cependant d’une nette amélioration par rapport aux années précédentes : en 2006 à la même époque, on comptait 35 départements en état d’alerte (50 en 2005, 28 en 2004, 34 en 2003 et 14 en 2002).
La situation s’est stabilisée depuis le dernier comité Sécheresse du 10 avril, grâce à des pluies très abondantes en mai et juin après un mois d’avril particulièrement sec.
Néanmoins, ces précipitations ont été essentiellement absorbées par la végétation ou éliminées par évapotranspiration (évaporation directe des sols mouillés ou transpiration des plantes). Elles n’ont donc guère contribué à recharger les nappes phréatiques profondes en s’infiltrant dans le sol.
Quelques grandes nappes affichent toujours des « situations préoccupantes », en particulier celle de Champigny pour le bassin parisien et celle de la région lyonnaise pour la vallée du Rhône, selon le ministère de l’Ecologie.
Et sur la côte méditerranéenne, les débits des cours d’eau restent faibles.
Les bassins qui ont pour la plupart subi une sécheresse hivernale retrouveront rapidement des débits bas à très bas en cas d’absence de pluie et de reprise de l’irrigation, a averti le ministère.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Dix départements à sec en dépit du temps pluvieux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X