Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Alsace. Signature d’une convention Etat-région critiquée sur le bilinguisme

Publié le 13/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Une nouvelle convention sur le bilinguisme a été signée le 13 juillet à Strasbourg par l’Etat et les collectivités locales, parmi les critiques d’élus et d’associations qui la jugent « minimaliste » et « sans ambition ».
La convention 2007-2013 prévoit le doublement d’ici 2013 du nombre d’élèves pouvant bénéficier d’un enseignement bilingue paritaire français-allemand (13h en français, 13 h en allemand).
A partir de la 3e, la continuité de l’enseignement paritaire se fera dans le cadre de la filière d’excellence « Abibac », qui combine le baccalauréat allemand et son équivalent allemand l’Abitur.
Le seuil d’ouverture d’une classe bilingue dans le primaire et au collège est fixé à 15 élèves.
Odile Uhlrich-Mallet, conseillère régionale (UDF-Modem), estime que ce texte est « minimaliste » et ne favorise pas le bilinguisme, contrairement à l’esprit de la précédente convention 2000-2006.
« Les parents sont obligés de faire du porte-à-porte pour trouver 15 parents d’élèves qui souhaitent ouvrir une classe bilingue », a expliqué la conseillère qui est également présidente de l’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Public en Alsace (Apepa).
« Et après la classe de 3e, c’est fini, c’est l’Abibac, un dispositif élitiste destiné aux bons élèves », déplore Odile Uhlrich-Mallet.
Le président de la commission Education du conseil régional, Bernard Stoessel (UDF-Modem), avait présenté un projet qui entendait « faire de l’enseignement bilingue une priorité et un tremplin vers le plurilinguisme ».
« Mais ce plan est resté sans suite », a-t-elle regretté.
Denis Lieb, conseiller général du Bas-Rhin (non inscrit), redoute l’édification d’une « barrière linguistique » entre l’Allemagne et la France, alors que les frontières ont disparu. « Nos voisins allemands sont en train de devenir des étrangers que nous ne comprendrons plus », explique-t-il.
Alors que 95% de la population alsacienne était bilingue dans les années 1970, « 95% de la population sera monolingue à l’horizon 2020 », prévoit-il.
Le conseil régional avait adopté la convention de justesse le 29 juin dernier par 26 voix contre 20 et une abstention.
L’Alsace compte 12.700 élèves dans sa filière bilingue en 2006, soit 8% des élèves scolarisés.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Alsace. Signature d’une convention Etat-région critiquée sur le bilinguisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X