Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Le président du Sénat est contre un renforcement de la proportionnelle au Sénat

Publié le 16/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Christian Poncelet (UMP) s’est dit opposé, le 13 juillet, à un renforcement de la proportionnelle à la Haute assemblée, jugeant qu’il fallait « d’abord poser » la question pour l’élection des députés.
Le président Nicolas Sarkozy a appelé, le 12 juillet, à « discuter de l’introduction d’une dose de proportionnelle » à l’Assemblée ou au Sénat, dans le cadre du futur débat sur les institutions.
Interrogé sur la chaîne télévisée « Public Sénat » sur une possible extension de la proportionnelle au Sénat, Christian Poncelet, a assuré qu’il ne voyait « pas ce qu’on pourrait faire en plus ».
La proportionnelle, « c’est une question qu’il faudrait d’abord poser à l’Assemblée nationale parce que, là-bas, il n’y a pas de proportionnelle », a-t-il ajouté.
« Le mode d’élection actuel fait que 50% des sénateurs, élus à la proportionnelle, représentent les départements à forte population », et 50%, élus au scrutin majoritaire, « représentent les territoires, c’est-à-dire les départements essentiellement ruraux », a-t-il rappelé.
« Le Sénat représente certes la population, mais représente aussi les territoires : c’est dans la Constitution », a souligné Christian Poncelet.
« Il faut bien que quelqu’un soit le porte-parole des intérêts des ruraux, en ce qui concerne surtout l’aménagement du territoire », a-t-il insisté.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le président du Sénat est contre un renforcement de la proportionnelle au Sénat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X