Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Paca. Manifestation pour le maintien du tribunal de grande instance de Tarascon

Publié le 16/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Une centaine de personnes, dont de nombreux avocats en robe, des magistrats et des élus, ont manifesté, le 16 juillet, devant le tribunal de grande instance de Tarascon (Bouches-du-Rhône. Ils protestaient contre la réforme de la carte judiciaire et la menace de fermeture de leur cour.
Parmi les élus de la région venus les soutenir, le député (PS) d’Arles et président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, lui-même avocat de formation, a dénoncé « la volonté de certaines formations politiques de changer » la carte judiciaire.
« Nous sommes dans l’inquiétude », a déclaré la bâtonnière de Tarascon, Pascale Berto. De son côté, le représentant du Syndicat de la magistrature, Daniel Fallot, expliquait les craintes d' »une concertation biaisée pour un résultat déjà acquis », alors que le barreau doit remettre des propositions le 15 septembre.
Beaucoup de manifestants ont souligné l’incohérence d’une décision qui supprimerait le tribunal de Tarascon, alors qu’une cité judiciaire est en construction dans cette ville. Pascal Clément, alors ministre de la Justice, avait inauguré les travaux de construction, le 2 mars. Il s’était, à l’époque, employé à rassurer les avocats qui s’inquiétaient d’une réorganisation de la carte judiciaire en mettant la polémique sur le compte de la campagne électorale pour l’élection présidentielle.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Paca. Manifestation pour le maintien du tribunal de grande instance de Tarascon

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X