Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Rhône-Alpes. Le conseil régional s’inquiète des cultures d’OGM dans la première région bio de France

Environnement

Rhône-Alpes. Le conseil régional s’inquiète des cultures d’OGM dans la première région bio de France

Publié le 17/07/2007 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Par la voix de son président Jean-Jack Queyranne (PS), le conseil régional Rhône-Alpes dénonce de récentes mises en culture de maïs OGM dans 5 départements. « Ces 270 hectares de maïs transgéniques font peser un risque par dissémination pour l’agriculture biologique et les filières de qualité, avance-t-il. C’est une menace pour l’agriculture de Rhône-Alpes. »
Au total, 18 sites (de 1,7 hectare à 62 hectares), répartis dans les départements de l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère et le Rhône, seraient susceptibles de favoriser une contamination des champs voisins dans la première région «bio» de France.
Rhône-Alpes, qui a lancé un cluster de produits biologiques, s’est prononcée dès avril 2004 pour un moratoire sur la production d’OGM et contre la culture de plein champ. En mars, la région et le maire de Bourgoin-Jallieu avaient saisi le tribunal administratif pour demander l’annulation d’autorisation de cultures transgéniques.
Au bout du compte, la commune de Bourgoin-Jallieu ne figure pas dans la liste des cantons pour des essais ou des cultures commerciales d’OGM. Mais le président de Rhône-Alpes déplore que « les mises en culture se produisent sans information des élus locaux et en l’absence de tout débat ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Rhône-Alpes. Le conseil régional s’inquiète des cultures d’OGM dans la première région bio de France

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X