Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Centre. Le Centre et le Limousin financent ensemble un TGV

Publié le 18/07/2007 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

En décembre, la SNCF va mettre en service un TGV quotidien au départ de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), desservant notamment Limoges, Châteauroux, Orléans et Paris. Cette création est le fruit de la coopération des conseils régionaux du Centre et du Limousin qui vont financer, en grande partie, cette ligne expérimentale durant trois ans.
Chaque région apportera ainsi 1 million d’euros par an, la moitié du coût total, la SNCF supportant le solde. Michel Sapin, président (PS) du conseil régional du Centre, et Jean-Paul Denanot, président (PS) du Limousin, «soucieux d’un désenclavement de leurs territoires et d’une ouverture sur le monde», se battent depuis des années pour l’amélioration de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse.
Un premier projet de TGV pendulaire avait été prévu puis abandonné, tandis que le dossier Polt avait également été remisé.
Le futur TGV – qui, toutefois, roulera sur une ligne classique et donc à une vitesse modérée – offrira l’avantage de desservir Juvisy et de permettre ainsi une interconnexion avec les lignes européennes, ainsi que Roissy et Orly.
Une autre expérience de TGV quotidien Tours-Orléans avait déjà été tentée en 2001, avec le soutien des collectivités. Mais faute d’horaires attractifs, elle s’était traduite par un fiasco, avec seulement 20 voyageurs par train et avait été abandonnée quelques mois après son lancement. Le Centre et le Limousin seront donc associés à l’élaboration des horaires de ce futur TGV, afin de les rendre compatibles avec les départs et arrivées aux aéroports.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Centre. Le Centre et le Limousin financent ensemble un TGV

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X