Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Technologies de l'Information et de la Communication

Languedoc-Roussillon. L’Hérault lance un réseau public départemental à haut débit

Publié le 18/07/2007 • Par Jean Lelong • dans : Régions

Le département de l’Hérault confie la réalisation de son réseau départemental haut-débit à un groupement associant Vinci Networks, Covage, Sogetrel et LD Collectivités. La décision, actée par l’assemblée départementale le 16 juillet, prévoit le déploiement en deux ans d’un réseau de 1 000 kilomètres de fibre optique. Ces équipements permettront de desservir 98,2 % de la population héraultaise et 97 % des entrepreneurs, avec un débit minimal de 2 Mbits/seconde.
Le concessionnaire prévoit notamment de raccorder 139 zones d’activités économiques par fibre optique, ce qui permettra d’offrir aux entreprises un débit pouvant aller jusqu’à 1 Gbits/s. La concession est attribuée pour vingt-deux ans.
L’investissement initial est estimé à 60 millions d’euros. Le délégataire s’engage en outre à investir 21 millions d’euros dans le renouvellement des équipements durant la période de concession. La participation de la collectivité atteindra un montant maximum de 27,9 millions d’euros, soit 46 % du montant de l’investissement initial. «Il s’agit d’un pourcentage de participation publique faible par rapport à d’autres projets de DSP», estime Christophe Trouillet, chef du service infrastructures et haut-débit au conseil général.
Pour Clément Verhille, directeur du développement de Vinci Networks, les conditions intéressantes consenties à la collectivité s’expliquent par le «fort potentiel de développement du département de l’Hérault», lié à son dynamisme démographique et à l’importance des zones blanches (non desservies en haut-débit) et grises (desservies par un seul opérateur) dans le département.
Le conseil général de l’Hérault avait engagé une première fois, en 2005, la création d’un réseau à haut débit. Le marché avait alors été annulé par le tribunal administratif de Montpellier, saisi par une association de contribuables.
Lire, aussi, notre dossier consacré au réseaux d’initiative publique, à paraître dans «la Gazette» du 23 juillet.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. L’Hérault lance un réseau public départemental à haut débit

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X