Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Rhône-Alpes. La région déclare l’urgence pour le financement du Lyon-Turin

Publié le 19/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le conseil régional Rhône-Alpes a rappelé le 19 juillet au gouvernement français « l’urgence » de demander à l’Union européenne les 200 millions d’euros « indispensables » au financement des travaux de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin, à quelques heures de la limite de dépôt des demandes.
« Avec l’ensemble des collectivités signataires » du protocole de financement du 19 mars 2007, il « rappelle le caractère indispensable de la section française pour la réalisation de l’ensemble du projet ». Il demande « solennellement et avec insistance » au gouvernement « de respecter sa signature » et qu’un « financement européen à hauteur de 50% pour les études et de 20% pour les travaux dans la partie française, sur la période 2007-2013, soit sollicité auprès de la Commission européenne », soit environ 200 millions d’euros, déclare le conseil régional dans un voeu adopté, le 29 juin, en séance plénière.
Cette demande est « essentielle » pour que, parallèlement aux travaux du tunnel, « puissent démarrer les travaux sur les accès avant 2013 », ajoute-t-il.
La subvention de 725 millions d’euros demandée par la France et l’Italie à l’Europe pour débuter les travaux du tunnel de base sur 2007-2013 est, note le conseil régional, « une étape fondamentale pour l’avancement du projet.
Mais il souligne que le « refus du gouvernement français de demander ce financement de 200 millions d’euros […] pénaliserait toute avancée du projet. Les gouvernements français et italien doivent remettre, avant le 20 juillet, leur demande de financement à l’Union européenne.
La liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, dont le coût total est estimé à 12,5 milliards d’euros, ne devrait pas être achevée avant 2020. Les travaux, côté français, doivent débuter en 2009-2010, pour une livraison en 2015.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. La région déclare l’urgence pour le financement du Lyon-Turin

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X