Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Maisons de retraite : 122 places pour 1 000 personnes âgées de plus de 75 ans

Publié le 18/09/2012 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

Malgré la création de dizaines de milliers de places, l’offre d’accueil médicalisé des personnes âgées baisse en proportion de la classe d’âge des plus de 75 ans, selon une note de synthèse publiée par la Fédération hospitalière de France (FHF) à la mi-septembre 2012.

Au moment où prend fin le Plan solidarité grand âge 2007-2012, la Fédération hospitalière de France (FHF) publie une note de synthèse sur l’offre actuelle de places en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et en unités de soins longue durée (USLD).

Depuis 2003, le nombre de lits d’Ehpad est passé de 434 707 lits à 531 864, mais les créations nettes ne s’élèvent qu’à 46 157 lits : en effet, 51 000 lits ont été transférés du sanitaire (USLD) au médico-social (Ehpad).

166 places pour 1 000 en 1996 – La FHF note que, malgré les créations de places, le taux d’équipement n’a cessé de baisser, passant de 166 places pour 1 000 personnes âgées de plus de 75 ans en 1996, à 122 places fin 2010.
Cela s’explique, évidemment, par l’augmentation rapide du nombre de personnes très âgées.

Pour Murielle Jamot, adjointe à la FHF chargée du secteur social et médico-social, avant d’en tirer des enseignements plus généraux, ce taux d’équipement doit être croisé avec d’autres indicateurs : âge d’entrée en maison de retraite (le seuil de 75 ans n’est peut-être plus pertinent), durée moyenne du séjour, offres alternatives (accueil de jour, hébergement temporaire), présence de services d’aide à domicile…

Disparités départementales – La carte de l’offre d’accueil que la FHF a synthétisée est marquée par d’importantes disparités régionales et surtout départementales où les taux d’équipement, en métropole, vont du simple au quadruple !

Le privé plus réactif – Trouver une maison de retraite est très difficile et risque de le devenir encore plus, car le nombre de créations marque le pas. Muriel Jamot pointe aussi un autre phénomène : « L’accroissement du nombre de places est surtout le fait du privé lucratif, qui s’est sans doute révélé plus réactif, et, du coup, la part des Ehpad publics est en baisse : cette évolution est lourde de conséquences quand on sait que le reste à charge pour une personne âgée est en moyenne de 2 100 euros mensuels dans le privé contre 1 400 euros dans le public : c’est tout le problème de l’accessibilité financière qui se pose et qui risque de s’aggraver. »

A défaut de créations nouvelles, pour la FHF, la priorité est de « mieux médicaliser » l’existant. « Mais il faut vraiment anticiper le boom démographique des personnes très âgées en 2020, pour ne pas avoir à prendre des mesures d’urgence », prévient Murielle Jamot.

Première moitié du quinquennat – A cet égard, le secteur attend d’en savoir plus sur le projet de loi sur la perte d’autonomie que la ministre chargée des Personnes âgées, Michèle Delaunay, souhaite « dans la première moitié du quinquennat ». 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Maisons de retraite : 122 places pour 1 000 personnes âgées de plus de 75 ans

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X