Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques

Les femmes, principales victimes de mort violente au sein du couple

Publié le 14/09/2012 • Par Pascal Weil • dans : Actu experts prévention sécurité

En France, tous les deux jours et demi, un homicide est commis au sein du couple, causant le décès de 146 personnes en 2011. Les femmes en sont majoritairement les victimes, le plus souvent à la suite d’une séparation ou d’une dispute avec leur partenaire de vie. Tels sont les principaux enseignements d'une étude de la Délégation aux victimes du ministère de l’intérieur.

Assassinats, meurtres, violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner : plus de 80% des victimes de ces homicides au sein des couples sont des femmes. Elles sont 122 en 2011 à avoir été victimes de ces formes les plus extrêmes de violences conjugales (contre 24 hommes). Chiffre certes élevé, qui malgré tout est en baisse par rapport à 2010, atteignant son niveau le plus bas depuis 2006, première année de référence de cette étude annuelle sur l’homicide conjugal réalisée par la Délégation aux victimes (DAV) et mise en ligne sur le site du Secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance.

Plus de la moitié de l’ensemble de ces victimes décédées vivaient en couple marié ; environ 28 % entretenaient une relation de ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les femmes, principales victimes de mort violente au sein du couple

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X