Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Midi-Pyrénées. Ni capture, ni retrait de l’ourse Franska

Publié le 26/07/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a déclaré le 26 juillet à Toulouse qu’elle n’envisageait, pour l’instant, ni la capture, ni le retrait des Pyrénées de l’ourse slovène Franska, comme le demandent des élus et des éleveurs de la région, excédés pas les attaques de l’animal contre leurs troupeaux.
« A ce jour, je n’envisage pas de capture et de retrait de l’ourse Franska », la secrétaire d’Etat, à l’issue d’une rencontre avec les professionnels, élus et responsables concernés par le problème de la réintroduction de l’ours brun dans le massif pyrénéen.
« Les acteurs locaux considèrent que cette ourse est une ‘ourse à problème’ et cela est contesté par les experts et par l’équipe (de suivi) de l’ours » dans les Pyrénées, a-t-elle ajouté.
La secrétaire d’Etat à l’Ecologie a annoncé qu’elle allait demander une nouvelle expertise sur Franska – responsable de la mort de près de 150 brebis depuis son arrivée dans les Pyrénées, en 2006 – en faisant appel à des spécialistes étrangers et indépendants, sous la responsabilité de l’équipe « ours » de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.
Elle a également décidé « une remise à plat » du protocole sur les « ours à problème », « jugé par certains trop rigide et qui doit laisser plus de place à la concertation et à la transparence ». « Une évaluation à mi-parcours », à l’automne 2007, du plan de restauration de l’ours brun dans les Pyrénées, qui s’étend de 2006 à 2009, et une meilleure définition de la zone de présence de l’ours ont également été annoncés.
La réunion, qui se tenait à la préfecture de la région Midi-Pyrénées, regroupait des élus, des professionnels, des représentants d’associations pro et anti-ours et les préfets de quatre départements (Hautes-Pyrénées, Ariège, Haute-Garonne et Pyrénées-Atlantique).

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Midi-Pyrénées. Ni capture, ni retrait de l’ourse Franska

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X