Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Quelles sont les modalités de radiation d’un citoyen des listes électorales de la commune ?

Publié le 11/09/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

En application des dispositions de l’article R. 20 du code électoral, les maires sont tenus d’envoyer, dans un délai de huit jours, à l’INSEE un avis de toute inscription ou radiation sur la liste électorale de leur commune.
En cas de changement de commune d’inscription, l’article R. 21 impose par ailleurs au maire de la nouvelle commune d’inscription d’adresser à l’INSEE un avis d’inscription assorti d’une demande de radiation. L’Institut avise alors le maire de la commune de départ de cette demande de radiation, lequel informe ensuite l’INSEE de la suite donnée à la demande de radiation.

Ce passage obligé par l’INSEE s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article L. 37 du code électoral qui confie à l’INSEE la charge de tenir un fichier général des électeurs et électrices, à partir duquel sont assurés la mise à jour et le contrôle des listes électorales tenues par les communes. Informé de l’ensemble des mouvements sur les listes électorales mais également de l’ensemble des incapacités électorales ou pertes de nationalité qui lui sont communiquées par les autorités compétentes, l’INSEE a seul les moyens de s’assurer de la bonne tenue des listes électorales, en veillant notamment à l’unicité d’inscription des électeurs dans un centre de vote, et en communiquant aux communes les informations relatives à des pertes de capacités électorales.

En cas d’irrégularité renouvelée ou prolongée dans les inscriptions, et ce malgré l’envoi par l’INSEE de demandes de radiation aux communes intéressées, notamment en cas de double inscription, d’inscription sous un faux état civil ou de maintien sur une liste électorale d’un électeur décédé ou privé de ses droits électoraux, l’INSEE doit en aviser la préfecture compétente, en application de l’article R .22 du code électoral. Rien ne justifie donc de revoir le dispositif actuellement prévu par le code électoral.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quelles sont les modalités de radiation d’un citoyen des listes électorales de la commune ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X