Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Service minimum : les régions mettent l’accent sur le manque de moyens

Publié le 30/07/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le président de l’Association des régions de France, Alain Rousset, a répété le 30 juillet au ministre du Travail, Xavier Bertrand, que les problèmes de transport relevaient essentiellement de la maintenance du matériel, des infrastructures et d’un manque de moyens, et non pas des grèves.
Alain Rousset, président (PS) de la région Aquitaine, a été reçu pendant plus d’une heure par Xavier Bertrand avec le président (PS) de la région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, alors que l’Assemblée nationale devait examiner le projet de loi instaurant un service minimum dans les transports publics terrestres.
« Une part infime des problèmes de régularité de service vient des faits de grève », a affirmé Alain Rousset après cet entretien. « Le vrai problème pour nous, c’est l’état de la maintenance, l’état des voies, le nombre de personnes pour conduire ou maintenir le matériel ».
Martin Malvy a cité l’exemple de la région Midi Pyrénées : « au cours des quatre premiers mois de l’année il y a eu 40.000 trains commandés par la région. Un millier ne sont pas partis, 100 à cause de conflits sociaux et 900 pour d’autres raisons, liées à la maintenance de matériel ou des problèmes techniques ». Il a affirmé que l’Etat allait « mettre en place un système très compliqué » et que « dans quelques mois les usagers vont se rendre compte que les trains ne fonctionnent pas pour autant ».
Il a averti qu’il était hors de question que les collectivités territoriales « remboursent les billets pour des trains qui ne fonctionneraient pas », faisant allusion à un amendement au projet de loi. Martin Malvy a ajouté que « l’entreprise moderne n’a pas besoin d’une loi pour règlementer davantage le droit de grève ». « C’est dans le débat social et le débat interne que ces problèmes doivent se régler », a-t-il conclut.
Alain Rousset a souligné que les régions « investissaient tous les ans le double de ce que l’Etat leur a transféré au niveau des moyens de renouvellement ».
Les deux hommes ont aussi mis l’accent sur les problèmes rencontrés avec les fabricants pour la fourniture de nouveaux matériels ferroviaires. « Un dialogue a été noué entre l’Association des régions de France et la SNCF pour imaginer la conception des nouveaux autorails. Aujourd’hui il n’y a plus ni chez Alstom ni chez Bombardier d’autorails sur étagères (à deux niveaux, ndlr) à vendre », a déclaré Martin Malvy.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Service minimum : les régions mettent l’accent sur le manque de moyens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X