Transports en commun

Toulouse planche sur un nouveau système de transport urbain par téléporté

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Pour relier les rives de la Garonne au sud de Toulouse, le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine opte pour un système de transport par câble aérien, qui sera mis en service en 2017, a-t-il annoncé le 3 septembre 2012.

Ce projet qui s’inscrit dans le plan des déplacements urbains (PDU) vise à mieux mailler le territoire de l’agglomération en transports en commun, notamment par des liaisons en site propre, périphériques au centre-ville, et qui faisaient jusqu’à présent défaut.

Faible coût de fonctionnement – Moins coûteux qu’un tunnel pour franchir les coteaux de Pech David, le futur téléporté reliera avec trois gares aériennes, trois pôles d’activités toulousains majeurs et fortement générateurs de déplacements quotidiens.
L’Oncopole parc d’activité en cancérologie du sud de Toulouse, construit sur les friches industrielles de l’ancienne usine chimique AZF, captera 7 500 emplois à horizon 2020.
Le CHU de Rangueil génère chaque année 233 000 consultations et 64 000 admissions. Troisième gare, l’université de médecine est fréquentée par plus de 30 000 étudiants, enseignants et chercheurs.

« Le choix du téléporté est dans un bon rapport coût /avantage technologique. Il permet notamment de franchir les obstacles naturels comme la Garonne et les coteaux, tout en tenant compte des nombreuses contraintes : les espaces naturels protégés du bord de Garonne en zone Natura 2000, le risque Seveso du secteur, les servitudes aéronautiques et le périmètre de protection des eaux potables. L’autre avantage de taille reste son faible coût de fonctionnement, évalué à 1,2 million d’euros par an », explique Joël Carreiras, élu toulousain et président de la Société de mobilité de l’agglomération toulousaine (Smat).

Technologie 3S – Avec ce premier système de transport aérien câblé opérationnel en France, Toulouse se dote également d’une belle vitrine technologique. Evalué à 45 millions d’euros, le futur téléporté toulousain assurera en 10 minutes la desserte des trois gares construites en hauteur, sur un parcours de 2,6 km.
Les 20 cabines d’une capacité de 35 places auront une capacité de 7 000 voyageurs/jour, équivalent à une ligne de métro.

C’est la technologie 3S qui a été retenue. Deux câbles portent la cabine, un troisième gère la traction. Ce système innovant assurerait une meilleure stabilité au dispositif au passage des pylônes et en cas de vent fort.
Son bon fonctionnement est garanti jusqu’à 100 km/h de vent. Selon une étude préalable, la vitesse des vents serait supérieure à 95 km/h dans seulement 0,04 % du temps, soit en moyenne 3 h 30 sur une année.

D’autres études plus approfondies seront réalisées, notamment avec le concours de Meteo France. Pour mieux partager l’expérience du futur projet toulousain, le Gart organise avec Tisseo SMTC et le Certu une journée de colloque sur le transport urbain par câble aérien le 10 octobre prochain à Toulouse.

Commentaires

3  |  réagir

18/02/2013 10h31 - BHNS.Toulouse.Ouest.Free.Fr

Bonjour,

Voici une comparaison des différents transports en commun en site propre de l’agglomération toulousaine, dont entre autres ce téléphérique :

http://BHNS.Toulouse.Ouest.Free.Fr

(Tableau et commentaires vers le bas de la page)

Cordialement

Signaler un abus
11/09/2012 11h12 - elchamo

Dommage en tant que salariée sur le site de l’oncopole je pourrai utiliser ce téléphérique a moins de partir 30 mn plus tot et de faire un gros détour
dommage qu’il n’y ait pas un bus, un tram direct depuis le metro de bagatelle ou d’empalot
c’est plus marrant de visiter et de faire des détours dans bagatelle et bellefontaine grace à la ligne 3 qui vous dépose a l’oncopole apres un long parcours en zig zag
et entre nous je ne vois pas les malades qui font de la chimio prendre le téléphérique !!! déjà que la chimio donne la nausée
en gros : projet couteux et INUTILE aux usagés !!!!
vive la voiture et les bouchons !!!

Signaler un abus
11/09/2012 10h48 - gwendal

« Avec ce premier système de transport aérien câblé opérationnel en France », à Brest c’est prévu pour 2015 entre le plateau des capucins et le bas de la rue de Siam.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Zones humides : connaitre les critères de définition et les obligations

    Dans le cadre des politiques d’aménagement conduites actuellement sur un territoire, les collectivités s’interrogent sur la notion de zones humides et sur les conséquences quant à l’aménagement du territoire. En effet, la direction départementale des ...

  • Malgré des soubresauts, Linky trouve son rythme de croisière

    Le déploiement du compteur communicant Linky respecte le calendrier prévu, a expliqué le distributeur Enedis, mercredi 13 décembre 2017, à Paris. Confrontée à des oppositions de communes en divers points du territoire, la filiale d’EDF explique privilégier le ...

  • Les pistes d’Elisabeth Borne pour réduire les fractures territoriales

    Si les Assises de la mobilité ont été l’occasion de phosphorer autour d’une multitude de sujets déjà bien identifiés, elles ont aussi mis en lumière des fractures territoriales jusqu’alors largement sous-traitées. La ministre des transports y consacre ...

  • Maîtriser l’absentéisme : du diagnostic au traitement

    Comme annoncé dans le cadre de l’élaboration de la loi de finances pour 2018, si les collectivités veulent échapper à de nouvelles diminutions de leurs dotations, elles vont devoir maîtriser la croissance de leurs dépenses de fonctionnement. Pour contenir la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X