Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[opinion] décentralisation

Sans tabou ni trompette

Publié le 31/08/2012 • Par La Rédaction • dans : France, Opinions

Philippe Gazagnes

Philippe Gazagnes

Ancien directeur général des services des régions Auvergne et Bourgogne

Au moment où un ministère réunit pour la première fois la décentralisation, la réforme de l’Etat et la fonction publique, un espoir peut surgir et des débats être lancés (que vous avez déjà proposés et qui ont été repris par un célèbre directeur général des services de plaine… je suis plutôt de la montagne) : vive la décentralisation ET la déconcentration menées conjointement !
Par exemple, les effectifs des directions de la formation professionnelle de l’Etat ont crû en personnel depuis que cette compétence a été transférée aux régions…

Le conseiller territorial, avatar d’une réforme contestée, est mort-né. Vive le département et vive la région ! Mais nos quatre derniers présidents de la République ont tous connu une vie politique départementale préalablement à leur élection…

Reste l’interdiction des cofinancements : le même dossier de subvention ne peut plus être instruit et géré aujourd’hui par quatre ou cinq niveaux. Confions aux régions l’orientation des élèves diplômés et non diplômés, la formation professionnelle des adultes, celle des chômeurs et la politique de l’emploi. A partir de la future banque d’investissement régionale, le président du conseil régional doit être le chef de file du financement de l’investissement et de l’innovation des PME-PMI.

Ouvrons le dossier des compétences régaliennes de l’Etat à confier aux chefs des exécutifs locaux (comme le maire pour l’état civil), d’autant plus que ceux-ci n’occuperont que cette seule fonction (fin du cumul des mandats) : par exemple, la réinsertion économique et sociale des mineurs délinquants et des détenus.

Expérimentons un pouvoir réglementaire aux assemblées départementales et régionales dans leurs domaines de compétence. Ouvrons le débat des sous-préfectures, pour faire des économies, et des préfectures de département.

Ces réformes doivent tenir compte de l’aspiration à l’égalité (territoriale). Le débat récent sur la semaine de cinq jours à l’école primaire va « buter » sur les activités périscolaires, à la charge des communes riches et… pauvres.
« La France à deux vitesses [quel que soit le sujet – école, santé et hôpital, transports, services publics], non merci », ont dit récemment les électeurs, avides d’égalité. Et ils ont toujours raison.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Sans tabou ni trompette

Votre e-mail ne sera pas publié

delolme

01/09/2012 06h25

Appliquer la regle de non cumil des mandats à tous les ministres et parlementaires sans aucune exception, appliquer le scrutin de liste pour toutes les communes y compris celles de moins de 3500 habitants, élire au suffrage les représentants a tous les EPCI.
Regrouper toutes les communes de moins de 500 habitants sur la commune chef lieu de canton qui devient une commune nouvelle.
Date d’application: 2014

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X