Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

A Cambrai, l’Etat se désengage de la reconversion de la base aérienne

Publié le 30/08/2012 • Par Caroline Guignot • dans : Régions

Durant l’été, les élus locaux ont appris avec surprise que le ministère de la Défense abandonnait le projet d’implantation d’un centre d’analyse comptable sur le site de la base aérienne (BA103) de Cambrai, récemment fermée. En réaction, le maire de la ville, François-Xavier Villain (DVD), a réuni lundi 27 août les élus territoriaux sous la bannière « Unis pour ne pas subir ».

Une telle décision est inexplicable et inexpliquée aux yeux du maire, au vu du contrat de redynamisation du site qu’il a signé avec l’Etat en février 2011… et qu’il a choisi de déchirer.
« Je n’ai toujours pas été officiellement informé de cette suspension. Et les arguments fournis dans le communiqué du ministère de la Défense sont farfelus, tacle-t-il : il affirme que les missions dévolues au futur centre d’expertise et d’analyse des coûts n’existe pas alors que tous les rapports parlementaires dédiés à la question prônent l’existence d’un tel site d’expertise ».

Prévue de longue date, la fermeture de la BA103 avait fait l’objet d’intenses réflexions sur la reconversion du site. Après un centre de facturation des armées, c’est le centre d’expertise qui devait finalement ouvrir ses portes en septembre 2013, avec plus de 200 emplois à la clé.

Ce coup d’arrêt intervient alors que plus de 80 fonctionnaires ont reçu leur lettre d’affectation sur le site et que 250 000 euros ont été dépensés par l’Etat pour aménager et équiper des salles de formation dans les locaux existants.
« Sans compter les 600 000 euros de maîtrise d’ouvrage engagés par le promoteur dans le projet immobilier ».

Coup dur pour la ville et le territoire. Dans le même temps, les rumeurs sur la pérennité du projet Canal Seine Nord Europe n’ont pas été fermement dénoncées par le gouvernement.
De quoi miner l’optimisme des élus locaux.

Recours examiné le 5 septembre – En réaction, François-Xavier Villain a invité élus et parlementaires locaux, représentants du conseil général et régional lors d’une réunion de rentrée. « Unis pour ne pas subir », ils comptent bien rediscuter fermement de ces projets avec les représentants de l’Etat.
En attendant, rendez-vous est pris le 5 septembre prochain, date à laquelle le tribunal administratif de Paris examinera le recours que le maire a déposé contre l’Etat afin de suspendre la décision du ministère.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

A Cambrai, l’Etat se désengage de la reconversion de la base aérienne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X