Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

CUMUL DES MANDATS

Le député Christian Paul démissionne du conseil régional de Bourgogne

Publié le 29/08/2012 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le député (PS) de la Nièvre Christian Paul démissionne de ses fonctions de premier vice-président du conseil régional de Bourgogne, conformément aux règles du Parti socialiste sur le non-cumul des mandats.

« Je me conforme à l’engagement que j’ai pris au moment de mon investiture aux législatives ainsi qu’aux règles du PS approuvées par les militants dès 2009 interdisant à un parlementaire d’avoir en même temps un mandat exécutif local », a déclaré le député Christian Paul, le 28 août 2012.

Christian Paul était premier vice-président de la région Bourgogne depuis 2004, année du basculement à gauche du conseil régional. Il restera simple conseiller régional, a-t-il précisé.

Un conviction ancienne – « Aujourd’hui, si on veut que le Parlement joue pleinement son rôle, il faut des parlementaires plus disponibles. Le non-cumul est aussi un facteur de renouvellement générationnel et peut-être sociologique », a ajouté l’ancien secrétaire d’Etat à l’outremer.

Inscrire le non-cumul dans une loi – « Nous (socialistes, ndlr) montrons le chemin, mais il est très important que cette règle du non-cumul s’étende aux élus de gauche et de droite par la loi », a poursuivi Christian Paul, qui a dit défendre ce principe « depuis quinze ans ».

En revanche, le sénateur maire de Dijon, François Rebsamen (PS)  a souhaité que soit instituée une exception au principe de non-cumul pour les sénateurs, qui devraient, selon lui, pouvoir conserver un mandat local.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le député Christian Paul démissionne du conseil régional de Bourgogne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X