Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Le SE-Unsa interpelle Xavier Darcos sur le regroupement des écoles

Publié le 03/09/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Dans une lettre adressée le 3 septembre au ministre de l’Education, le secrétaire général du SE-Unsa, Luc Berille, demande l’ouverture d' »une réelle concertation sur le fonctionnement et la direction d’écoles ».
Xavier Darcos avait annoncé, le 29 août, son intention de rouvrir le dossier polémique des établissements publics d’enseignement primaire (Epep), regroupements d’école sous l’autorité d’un conseil d’établissement auquel participeraient nombre d’élus.
Déplorant d’avoir appris cette décision par le site internet du ministère, Luc Berille estime qu’il faut néanmoins s’en « réjouir », alors que, « sur un sujet complexe et polémique », son prédécesseur Gilles de Robien avait « pratiqué le passage en force ».
Selon lui, la question des Epep ne peut pas être dissociée de celle de la direction d’écoles, pour laquelle une grève administrative a été menée « pendant six ans », jusqu’en mai 2006, où le SE-Unsa a été le seul à signer un protocole d’accord. Depuis, la grève administrative continue, plus sporadique, à l’appel du SNUipp-FSU et du Sgen-CFDT.
« Nous l’avions mentionné en annexe à notre signature, ce protocole n’était pour nous qu’une étape qui ne suffisait pas à régler en elle-même les questions de fond posées sur le fonctionnement des écoles », explique le responsable syndical dans sa lettre.
Il demande ainsi, « au titre de la continuité de l’Etat, d’assurer l’application pleine et entière sur le terrain des termes du protocole d’accord de mai 2006 » et « d’ouvrir une réelle concertation sur le fonctionnement et la direction d’école ».
Il faut réfléchir sur « l’évolution du fonctionnement de l’école, de sa structuration juridique et son autonomie financière avec pour seul objectif, l’amélioration de son efficacité, en premier lieu pédagogique », a-t-il prévenu, rappelant la nécessité de « clarifier la nature des relations avec les collectivités territoriales, les niveaux de responsabilité et la place de chacun ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le SE-Unsa interpelle Xavier Darcos sur le regroupement des écoles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X