Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. Médecins du monde accuse l’Etat de « chasser » les Roms avant la Coupe de rugby

Gestion locale

Ile-de-France. Médecins du monde accuse l’Etat de « chasser » les Roms avant la Coupe de rugby

Publié le 03/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

« A la veille de la Coupe du monde de rugby (7 septembre-20 octobre), les pouvoirs publics semblent vouloir cacher la misère des Roms en procédant à des évacuations systématiques », a accusé, le 3 septembre, Médecins du monde. L’association demande une « véritable politique d’aide » en leur faveur.
Dans un communiqué, elle « s’inquiète de l’augmentation des évacuations de Roms en Seine-Saint-Denis, dans le Val-d’Oise et le Rhône » en août. « Le ‘calme’ des dernières évacuations n’est qu’une apparence : les visites répétées, les menaces réitérées d’expulsion et de destruction des biens s’ils n’obtempèrent pas, les contraignent à évacuer d’eux-mêmes leurs terrains les jours précédant l’intervention des forces de l’ordre », ajoute-t-elle, citant notamment l’exemple de Saint-Denis, le 28 août, « où 400 personnes ont dû partir à la recherche d’autres terrains ».
Cette situation « aggrave aussi les difficultés d’accès aux soins de ces populations en errance, alors même que leurs indicateurs de santé sont déjà alarmants » (mortalité néonatale précoce 9 fois supérieure à celle de la population française ; mortalité infantile 5 fois plus importante et espérance de vie de 15 à 20 ans inférieure à celle du reste de la population).
MdM souligne que les projets d’aide aux populations Roms « ont pourtant fait la preuve de leur bien fondé », notamment à Sénart (Val-de-Marne)ou Aubervilliers.
Rappelant que les Roms roumains sont des citoyens européens depuis janvier 2007, MDM regrette qu' »au lieu d’imiter ces initiatives constructives, les pouvoirs publics poursuivent leur politique de harcèlement et d’évacuation systématique de la population ».
L’association demande « qu’une véritable politique d’aide aux Roms soit mise en place, en conformité avec une résolution du Parlement européen » (avril 2005), avec notamment des bilans sanitaires systématiques, le respect de la continuité des soins, le maintien de la scolarisation ainsi que des propositions de relogement avant toute évacuation.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. Médecins du monde accuse l’Etat de « chasser » les Roms avant la Coupe de rugby

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X