Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Fonds structurels européens. Règles nationales d’éligibilité

Publié le 04/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances, TO parus au JO

Un décret fixe les règles nationales d’éligibilité des dépenses des programmes cofinancés par les fonds structurels pour 2007-2013. Sont concernées l’éligibilité des dépenses au Fonds européen de développement régional (Feder), mais également celle au Fonds social européen (FSE).
Une dépense est éligible à une participation de ces fonds structurels si elle a été effectivement payée entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2015. Elle doit correspondre à une opération inscrite dans le programme opérationnel au titre duquel un concours financier de l’Union européenne est attendu, sous réserve que l’opération concernée ne soit pas terminée à la date de dépôt du dossier complet de demande d’aide sauf réglementations communautaires spécifiques issues de l’article 87 du traité.
Seules les opérations contribuant aux objectifs de cohésion économique et sociale sur le territoire national et dont le bénéficiaire est situé sur ce territoire sont éligibles. Sont concernées les dépenses de rémunération, les charges d’amortissement, les contributions en nature et coûts indirects.
Sont également éligibles les dépenses relatives aux contrats de sous-traitance. L’article 5 précise que celles-ci ne doivent pas donner lieu à une augmentation injustifiée du coût d’exécution de l’opération sans y apporter une valeur ajoutée en proportion. Sont notamment éligibles, sous certaines conditions, les frais bancaires, les frais de conseil juridique, de notaire d’expertise, ainsi que les dépenses d’information et de sensibilisation.

Domaines juridiques

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonds structurels européens. Règles nationales d’éligibilité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X