Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus

Centre. François Bonneau (PS) devrait succéder à Michel Sapin à la présidence de la région

Publié le 04/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le socialiste François Bonneau devrait être élu le 7 septembre à la tête de la région Centre. Il remplacera le président sortant Michel Sapin, qui a démissionné en août pour cause de cumul des mandats, a-t-on appris le 4 septembre auprès du conseil régional.
Le groupe socialiste a désigné, le 3 septembre au soir, François Bonneau comme candidat de la majorité de gauche à la présidence. L’élection est prévue le 7 septembre, à l’occasion d’une session extraordinaire du conseil régional.
L’actuel vice-président délégué à l’éducation et aux lycées a devancé par 19 voix contre 6 son adversaire au sein du groupe socialiste, Marie-Madeleine Mialot, vice-présidente chargée de l’économie.
Il remplacera Michel Sapin, président de la région depuis 2004 et premier adjoint à la mairie d’Argenton-sur-Creuse (Indre), qui a été contraint d’abandonner l’un de ses mandats après son élection comme député de l’Indre, en juin.
Michel Sapin, 55 ans, a expliqué le 3 septembre avoir fait le « choix du coeur » en préférant Argenton-sur-Creuse au fauteuil de président de région. L’ancien président, proche de Ségolène Royal dont il a soutenu la campagne présidentielle, mais également de François Hollande, s’est défendu d’avoir tenu compte de considérations de politique interne au sein du PS. Mais il a reconnu que sa décision « ne serait pas sans conséquence », puisqu’elle lui « laissera davantage de temps pour s’impliquer au niveau national ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Centre. François Bonneau (PS) devrait succéder à Michel Sapin à la présidence de la région

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X