Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Langues régionales

En Bretagne, le livret de famille bilingue fait débat

Publié le 28/08/2012 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

La commune finistérienne de Carhaix va-t-elle pouvoir continuer de délivrer des livrets de famille bilingues français/breton à ses administrés ? Rien n’est moins sûr, depuis que la vice-procureure du tribunal de Brest a invité fin juillet 2012 le maire (divers gauche) Christian Troadec à vérifier la légalité de cette démarche.

En demandant un banal duplicata de son livret au ministère des Affaires étrangères, une famille originaire de Carhaix, dont l’un des membres est domicilié en Allemagne, a mis le feu aux poudres.

Saisi – comme le veut la loi dans le cas d’un Français né à l’étranger –, le bureau de Nantes de ce ministère a, en effet, refusé de procéder à la mise à jour du livret de famille en question.

« Seule la langue française, langue de la République, doit être utilisée dans les actes publics», indique, pour justifier ce refus, le chef du service central d’état civil qui s’appuie, notamment, sur la loi n°118 du… 2 Thermidor An II (20 juillet 1794), signée par Robespierre huit jours avant qu’il ne passe sur l’échafaud !

TA saisi – Cette interprétation très restrictive surprend les responsables de l’Office public de la langue bretonne, qui soutient cette initiative de promotion du breton.

Afin d’y voir plus clair, le maire de Carhaix va saisir le tribunal administratif de Rennes. Et il compte sur la ratification prochaine par la France de la Charte européenne des langues régionales – un engagement du candidat François Hollande – pour mettre fin à cette anomalie historique.

1 500 – La mairie de Carhaix a délivré 1 500 livrets bilingues au cours des cinq dernières années.

Régions

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

En Bretagne, le livret de famille bilingue fait débat

Votre e-mail ne sera pas publié

yoyo

29/08/2012 09h16

la promotion des langues régionales, voilà ce qui fera avancer nos enfants dans ce monde international. Français de toutes régions réveillez vous le monde ce n’est pas l’hexagone !

Edgar

30/08/2012 12h04

Après les les communes bretonnes, les basques, les corses, etc…
Et pourquoi l’article 2 de la constitution n’est pas respecté ?
« La langue de la République est le français. »

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X