Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Ile-de-France. A Issy-les-Moulineaux, des horodateurs préviennent la police

Publié le 04/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Trois horodateurs conçus pour envoyer des SMS à la police, en cas de dépassement du temps de stationnement, sont testés dans le centre-ville, a annoncé le 4 septembre la mairie d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Grâce à une « boucle magnétique » enterrée dans le sol, la borne détecte la présence d’un véhicule et lance un compte à rebours de vingt minutes pendant lesquelles le stationnement est gratuit. Passé ce délai, la borne adresse « un SMS à l’agent de surveillance de voirie, qui peut alors se rendre sur les lieux et verbaliser le contrevenant ».
Une centaine de PV ont été dressés depuis trois mois sur ces trois places de stationnement, selon la mairie, dirigée par le secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique, André Santini.
Celle-ci affirme également que « le taux de rotation des véhicules atteint la trentaine par jour, soit dix fois plus que sur les places situées à proximité ».
Le coût du dispositif s’est élevé pour les trois places, à environ 30.000 euros, représentant l’achat des bornes et les travaux de voirie, a-t-elle précisé.
« Le système est encore à la phase de test, mais il donne satisfaction. Les usagers apprécient de trouver des places disponibles presque à tout moment dans l’hyper-centre », a expliqué le directeur des espaces publics, Nicolas Deverre.
Rueil-Malmaison, autre ville des Hauts-de-Seine, dirigée par Patrick Ollier (UMP), va également équiper de ce dispositif « deux places de stationnement, à partir de cette semaine », dans le centre-ville, a indiqué une source municipale, confirmant une information du journal «le Parisien».
La mairie de Suresnes a indiqué qu’elle installera deux bornes du même type en septembre, mais que celles-ci n’enverront pas de SMS à la police en cas de dépassement des vingt minutes.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. A Issy-les-Moulineaux, des horodateurs préviennent la police

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X