Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Hébergement d'urgence

La fédération des associations d’accueil dénonce « l’été du pire »

Publié le 23/08/2012 • Par Sophie Le Gall • dans : France

En cette fin de saison estivale, Matthieu Angotti, directeur général de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars), estime que les sans-abri ont été confrontés à une situation « inédite » car « encore plus difficile que les années précédentes ».

« L’offre d’hébergement stagne alors que la demande a augmenté avec la crise économique », explique Matthieu Angotti, directeur de la FNARS. Ainsi, pour le mois de juillet, 70 % des demandes n’ont pas donné lieu à un hébergement, contre 50 % en moyenne en hiver, principalement en raison de la fermeture estivale des centres d’accueil.

La Fédération souligne également que le public qui a été orienté vers des hôtels est constitué en majorité de familles, « signe de précarisation croissante de la société ». Tout en fondant ses espoirs sur le dialogue ouvert avec la ministre du Logement, Cécile Duflot, Matthieu Angotti confie « être échaudé » par ces premiers cent jours du gouvernement.
« Les décisions sont à prendre maintenant. Nous appelons François Hollande à respecter ses promesses de candidat en faveur du logement social », précise-t-il.

Par ailleurs, la Fnars attend avec impatience les conclusions du préfet Alain Régnier, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans-abri ou mal logées (Dihal), chargé par Cécile Duflot de proposer des mesures prioritaires pour l’Ile-de-France.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La fédération des associations d’accueil dénonce « l’été du pire »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X