Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gens du voyage

Les collectivités sollicitées en amont des expulsions des roms

Publié le 23/08/2012 • Par Olivier Berthelin • dans : France

Lors de la réunion interministérielle sur les Roms, le 22 août, Jean-Marc Ayrault a estimé que les évacuations de campements décidées par la justice « pour mettre fin à une situation de danger ou de risque sanitaire immédiat » étaient légitimes.

Le Premier ministre annoncé le 22 août la création d’outils méthodologiques destinés à coordonner l’action des services de l’Etat, des collectivités et des intervenants sociaux.
Il a insisté sur « les notions d’anticipation et d’individualisation des solutions pour qu’un travail coopératif soit engagé le plus en amont possible ». Ainsi les collectivités devraient être poussées à s’investir dès l’installation d’un campement et à prévoir les solutions de relogement dans le cadre de l’hébergement d’urgence ou au moyen de structures d’accueil provisoires.

Parallèlement, Jean-Marc Ayrault a demandé à ses services de veiller à ce que, en matière de droits sociaux, de scolarisation, de soins, le droit commun soit appliqué. Cette politique de lutte contre les campements insalubres devrait s’accompagner d’un renforcement de la lutte « contre les filières de l’exploitation de la misère », a-t-il promis.

Revendication phare des associations, faisant l’objet d’une proposition de résolution au Sénat déposée le 13 juin par Aline Archimbaud (Ecologiste), la suppression, avant 2014, des mesures transitoires limitant le travail des Roumains et des Bulgares est envisagée.
Néanmoins, la taxe payée par les employeurs est supprimée et la liste des métiers accessibles élargie. Considérant que les réponses sont à construire à l’échelle européenne, le gouvernement demande à ce que le thème des Roms soit inscrit à l’ordre du jour de la prochaine session du Conseil de l’Union présidé par Chypre.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les collectivités sollicitées en amont des expulsions des roms

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X