Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Alsace. Le conseil municipal de Rustenhart (Haut-Rhin) transformé en bistrot durant huit jours

Publié le 11/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Pour sauver la dernière licence IV du village de Rustenhart, 800 habitants environ dans le sud du Haut-Rhin, le maire Raymond Kuhn (UMP) a ouvert un bistrot temporaire pendant huit jours… dans la salle du conseil municipal, a indiqué l’édile le 11 septembre.
Depuis le 10 septembre et jusqu’au 17 septembre à 18 heures, le personnel de mairie et les membres du conseil municipal se relaient pour servir les clients en manque de convivialité.
C’est la loi qui contraint la mairie à agir de la sorte, en exigeant qu’une licence IV soit utilisée au moins huit jours tous les trois ans pour rester valable.
« Si nous ne nous bougeons pas […] pour activer la licence IV, elle disparaîtra à jamais du village », souligne le maire.
La mairie est propriétaire de la licence IV depuis 1995. Elle l’avait rachetée à l’association de pêche locale dans le but de la préserver, en improvisant à l’époque « en catastrophe » un débit de boissons dans les locaux de la municipalité.
Quand, en 2001, un nouveau bar a enfin ouvert à Rustenhart, la mairie a eu l’idée de la « prêter gracieusement par acte notarié » tout en restant propriétaire de la licence. « Nous avons eu raison de le faire, parce que le gars a fini par mettre la clé sous la porte », souligne Raymond Kuhn.
Les bénéfices du « café municipal » et la gestion du stock se font sous le contrôle du percepteur et entrent très officiellement dans les finances de la commune. Mais le maire s’attend « tout au plus à quelques dizaines d’euros de bénéfice ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alsace. Le conseil municipal de Rustenhart (Haut-Rhin) transformé en bistrot durant huit jours

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X