transports

« L’évaluation fine des projets de transport est nécessaire » – Philippe Duron, nouveau président de l’AFITF

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

La Gazette a interrogé le nouveau président de l'Agence de financement des infrastructures de transports de France (AFITF), Philippe Duron, qui a pris ses fonctions fin juillet 2012. Le maire socialiste de Caen expose les priorités qu'il entend mener à bien.

En 2009, la Cour des comptes préconisait la suppression de l’AFITF. Vous venez d’être nommé président de l’agence, quelles sont vos priorités ?

Dans le passé, un combat a toujours existé entre la logique du ministère de l’Equipement, chargé des transports, et celle des responsables des finances publiques, parce que des recettes affectées portent atteinte à l’universalité budgétaire.
De ce point de vue, la vente des autoroutes a été décidée pour tarir les recettes affectées à l’agence.

Avec un ministre du Budget fort, l’AFITF est toujours en danger. Il faut faire en sorte qu’elle soit moins vulnérable aux critiques.

Autrefois, il existait une dynamique budgétaire. Mais la taxe professionnelle a été supprimée, et l’autonomie fiscale des régions a disparu.

En conséquence, je souhaite en premier lieu ouvrir le conseil d’administration de l’AFITF aux régions.
Puis renforcer les ressources extra-budgétaires de l’agence avec la taxe poids lourds – opérationnelle en juillet 2013 -, en recherchant davantage les Fonds européens.

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a annoncé la création en septembre d’une « commission d’évaluation de l’efficacité et la soutenabilité financière du Schéma national des infrastructures de transport (Snit) ».
Comment allez-vous travailler avec ce nouvel acteur ?

L’AFITF n’est pas le lieu où l’on décide des projets. On les ordonne, on met en place des conventions de financement.

A l’évidence, l’évaluation précise des projets est nécessaire, il faudra regarder en particulier les partenariats public-privé (PPP) par rapport au coût réel.
Trouver le bon équilibre entre la capacité financière, et le volume suffisant de projets à lancer pour soutenir l’économie.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X