Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Formation obligatoire : les syndicats refusent les propositions du gouvernement

Publié le 13/09/2007 • Par Martine Doriac • dans : A la une, France

Houleuse, la troisième réunion de préparation du décret sur les formations obligatoires qui s’est tenue le 10 septembre au ministère de l’Intérieur s’est conclue par le désaccord des syndicats de territoriaux sur le texte proposé alors que les représentants des élus l’ont validé.
Le point d’achoppement porte sur la durée des formations d’intégration et de professionnalisation qui, avec la loi du 19 février 2007, vont se substituer aux formations initiales d’application. Unanimement jugées trop lourdes, elles seraient remplacées, pour toutes les catégories, par cinq jours de formation d’intégration dans l’année qui suit une nomination, et par cinq jours pour les A et B et trois jours pour les C, dans les deux ans après la prise d’un nouveau poste. En complément tout au long de la vie professionnelle, la formation dite de professionnalisation serait de deux jours dans les cinq premières années puis de deux jours par période de cinq ans.
Si, pour les élus, ce minimum s’inscrit dans les limites du 1 %, pour les syndicats, le compte n’y est pas. «Nous sommes tombés sur le «cul» ! Le nombre d’heures proposé est ridiculement bas. Comment donner un contenu pertinent aux formations obligatoires en les faisant passer de six mois pour un cadre A issu d’un concours externe ou de trois mois pour un B à 10 jours ?», interroge Michel Keller, représentant la Fédération CGT des services publics.
Estimant lui-aussi ces propositions insuffisantes, Jean-Claude Lenay, secrétaire national à la Fédération Interco CFDT, souhaite un dispositif plus souple, avec un plafonnement, permettant d’évaluer les besoins pour leur adapter les durées de formation. Il juge trop rigide le cadencement de cinq ans pour la professionnalisation.
Agnès Lerat, pour la FFP CGC, a préféré quitté la réunion pour marquer son désaccord. «Deux jours tous les cinq ans pour la professionnalisation, cela revient à sept jours dans une carrière de 40 ans. C’est une plaisanterie ! Nous allons vers une déqualification des agents et de l’encadrement territorial. Nous sommes inquiets de ce sabrage par la DGCL», proteste-t-elle.

Lire aussi la Gazette à paraître du 17 septembre

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Formation obligatoire : les syndicats refusent les propositions du gouvernement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X