Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Champagne-Ardenne. VNF et conseil général de Haute-Marne cherchent un accord pour financer la réfection d’un pont

Transports

Champagne-Ardenne. VNF et conseil général de Haute-Marne cherchent un accord pour financer la réfection d’un pont

Publié le 13/09/2007 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Le pont tournant qui enjambe le canal de la Marne à Humes-Jorquenay et qui relie les deux parties du village entre elles est tombé en panne à la mi-juillet. Depuis, les 600 habitants de cette commune proche de Langres attendent un signe qui leur permettrait d’espérer une remise en état rapide de cet ouvrage centenaire qui appartient à Voies Navigables de France (VNF) ou, à défaut, son remplacement par un pont neuf.
Véritable curiosité historique en raison de son âge et sa rareté, le pont vient d’être déposé et est en cours d’expertise par VNF.
Si sa réparation s’avère possible, celle-ci devrait être prise en charge par Voies Navigables de France. Dans le cas contraire, la question du financement d’une construction neuve se poserait à VNF, comme au conseil général de Haute-Marne, puisque le pont tournant défectueux est traversé par une route départementale.
La facture pourrait grimper jusqu’à 800 000 euros, estime-t-on au conseil général. La solution consistera peut-être à couper la poire en deux.
Cette situation entraîne en tout cas une gêne pour la population qui, avec les élus locaux, a déjà manifesté à plusieurs reprises son mécontentement. Il existe certes deux autres ouvrages d’art dans la commune, mais la fermeture du pont tournant, qui occupe une position centrale dans le village, oblige certains riverains à parcourir jusqu’à 1 km à pied en plus par jour, notamment pour prendre le car de ramassage scolaire.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Champagne-Ardenne. VNF et conseil général de Haute-Marne cherchent un accord pour financer la réfection d’un pont

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X