Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Les bailleurs sociaux sous la loupe de la Miilos

Publié le 13/09/2007 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Dans son dernier rapport annuel, la Mission interministérielle d’inspection du logement social (MIILOS) revient sur les freins au développement d’une offre nouvelle.
La MIILOS donne tout d’abord un bon point aux bailleurs sociaux, en notant que leur mission sociale est largement respectée. Ainsi l’enquête montre une forte progression des locataires les plus modestes dans le parc social (revenus imposables inférieurs à 60% du plafond de ressources), passant de 60% en 2003 à 66% en 2006.
La MIILOS s’est par ailleurs penché sur le développement de l’offre nouvelle de logement, alors que le Gouvernement vise la construction de 120 000 logements sociaux par an. Dans 60% des contrôles effectués par la mission, les objectifs de construction par les organismes semblent pouvoir être atteints, mais le manque de foncier continue à être cité comme le principal obstacle à la construction, derrière les problèmes de financement, d’autant que le rapport note que les collectivités locales acceptent de plus en plus difficilement d’apporter gratuitement le foncier nécessaire à la réalisation d’opérations d’habitat social.
Enfin les opérations de rénovation urbaine représentent une contrainte forte sur le développement de l’offre nouvelle, puisqu’elles se surajoutent aux objectifs de constructions neuves, et mobilisent fortement les équipes. L’articulation doit souvent être renforcée entre les projets de rénovation urbaine et la stratégie patrimoniale des organismes HLM, afin d’éviter des négligences de maintenance sur des immeubles inclus dans des dossiers de l’ANRU en attente, ou de mauvais phasage d’opérations de réhabilitation du patrimoine de l’organisme.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les bailleurs sociaux sous la loupe de la Miilos

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X