Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Edito

Il faut sauver les études de Dexia !

Publié le 03/08/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Billets finances

Agence Dexia
R-DV-RS_Flikr_cc
La direction des études de Dexia risque de sombrer avec la banque. Rien ne se profile à l’horizon pour prendre la relève. Dommage !

Si on ne devait retenir qu’une chose de Dexia, qui n’en finit pas de mourir, ce devrait être sa direction des études. Longtemps dirigée par Dominique Hoorens, puis par André Boulanger et Thomas Rougier, son expertise – et son indépendance – sont incontestées.
« Pour Pierre Richard, qui, quoi qu’on en dise aujourd’hui, a beaucoup œuvré pour la décentralisation, cette direction des études constituait un acte militant, au service du secteur public local », rappelle le maire de Sceaux (DVD) Philippe Laurent. « Son expertise nous manquerait assurément », enchérit Claire Delpech, de l’Assemblée des communautés de France qui, comme les communautés urbaines 15 jours plus tôt, vient de publier son annuaire financier et fiscal avec l’aide de cette véritable institution du secteur.

Une institution dont on voit mal comment elle survivrait au démantèlement de Dexia. Or aucune relève ne se profile à l’horizon. « C’est dommage, car cette direction était indépendante à la fois de l’Etat, mais aussi des associations d’élus », fait valoir Dominique Hoorens, qui exerce aujourd’hui des compétences analogues à l’Union sociale pour l’habitat.
Philippe Laurent, de son côté, défend l’idée d’un groupement d’intérêt économique (GIE), qui regrouperait les différentes associations d’élus pour financer un tel institut, chacun disposant sur lui d’une sorte de droit de tirage. « Aujourd’hui, tout le monde utilise les mêmes matrices de chiffres. Seules les interprétations divergent », souligne le maire de Sceaux.

« Lors des négociations sur le Fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (Fpic), un tel institut nous aurait été diablement utile pour pouvoir réaliser toutes les simulations nécessaires », poursuit-il. Si un jour l’agence de financement public des collectivités voit le jour, et qu’elle prospère rapidement, une telle direction des études pourrait constituer une de ses missions.
Mais le temps presse, et la création de l’agence chère aux associations d’élus ne figure toujours pas à l’ordre du jour.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Il faut sauver les études de Dexia !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X